Partager

La maladie Ebola sévit toujours dans le pays malgré des efforts fournis par le gouvernement guinéen et ses partenaires.

Pendant que cette maladie n’est pas totalement sous contrôle, une nouvelle maladie est apparue en Guinée. Il s’agit d’un insecte dont nous ignorons le nom mais dont le corps se présente des couleurs noir rougeâtre qui est un peu plus gros que les autres insectes.

Ces insectes selon Professeur Mohamed Cissé, responsable du service dermatologie de l’hôpital Donka cité par la radio nationale de la maladie Dermatose à pederus. En moyenne son service reçoit 30 patients par jour. Une fois en contact cutané avec l’insecte.

Cet insecte une fois sur le corps, dès que vous  le touché  ou tenter de le tuer, vous avez aussitôt des démangeaisons sur le corps. Au fil des heures, cette démangeaison touche tout le corps et les brûlures se sentent sur la peau.

Au début, nombreux sont des citoyens qui parlaient d’une maladie appelé en langue nationale Sosso « Sébilaihaissa » mais au fil des jours, on se rend compte que c’est loin de cette maladie.

C’est donc une nouvelle maladie qui apparait en Guinée, affirme certains citoyens.

Pour l’heure, l’Etat à travers le Ministère de la santé ne dit rien et aucune disposition n’est prise pour y faire face. Mais pour de nombreux citoyens, c’est le moment où à jamais de se lever pour barrer la route à cette maladie.

La maladie Ebola qui avait été négligée au début avant que ça ne prenne tout le pays et finalement prise au sérieux passe par là.

Le Ministre de la santé sur la photo, Médecin-colonel Rémy Lamah est donc averti.

 

Alors au lieu que le président Alpha Condé ne continue d’alimenter des débats sériels sur la composition de son nouveau gouvernement, il est temps et grand temps pour  lui de rechercher des solutions aux problèmes des guinéens.

La cherté de la vie et les maladies ne feront pas bon ménage.

 

 

Mohamed Soumah

 

Partager