Partager

La nouvelle est tombée tard dans la soirée du dimanche à Conakry. La rencontre entre le président Alpha Condé Tibou Camara d’une part et de l’autre avec Bah Oury pour la deuxième fois pour le second.

Il est vrai qu’il y a à peine un mois quand il était parti pour le sommet Inde-Afrique, Alpha Condé avait téléphoné à Tibou Camara. Mais cette fois-ci, le chef de l’Etat guinéen a eu un tête à tête avec celui qui lui qualifiait de tous les petits noms d’oiseaux il y a quelques mois seulement.

Alors comment la nouvelle a été accueillie à Conakry, notamment par les proches du président Alpha Condé ?

Il y a tout d’abord la coordinatrice du RPG, Hadja Nantou Chérif Konaté. Actuellement sur sa natte de veuve après le décès de son époux, elle reste perplexe par rapport à cette nouvelle, selon ses proches. L’amie de longue date du président ne comprend pas pourquoi Alpha Condé reçois les gens qui l’insultaient et le qualifiait de tout.

A la présidence de la République, le maitre des lieux Dr Mohamed Diané est aussi très fâché. Pour ce spécialiste en ethno-stratégie, Tibou n’est autre que l’insulteur du chef de l’Etat. Pour rien au monde, il ne devrait appeler ce dernier ou avoir des conversations avec lui, selon un proche de la présidence.

Amara Damaro Camara, l’autre cacique du RPG et député à l’assemblée nationale estime pour sa part selon nos sources que Tibou et Bah Oury ne seront jamais sincères avec Alpha Condé qu’ils n’ont jamais aimé.

L’autre son de cloche est venu du député Salim Cissé. Ce dernier  qui se voit de plus en plus éloigné du président Condé pour des divergences de vue  souligne pour sa part selon ses proches que la stratégie de Tibou et de Bah Oury  consiste selon les mêmes sources à approcher l’ennemi pour mieux l’abattre.

Comme on le voit, la rencontre entre Alpha et ceux qui l’insultaient hier ne passe pas au sein du parti présidentiel.

Mais comme Alpha Condé a clamé haut et fort que c’est le peuple qui lui a confié son second mandat, la marche de manœuvre reste étroite pour Dr Mohamed Diané et cie.

Ousmane Cissé

 

 

Partager