Partager

La confédération patronale des entreprises de Guinée (CPEG), a reçu ce 1er décembre 2015 M. Jean Ridder de la confédération Hollandaise CNV (National Confédération of Christian Trade Union) à Conakry. Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’élaboration de projets de travail avec la (CNTG)-confédération nationale des travailleurs de Guinée avec pour objectif primaire, la promotion de l’employabilité dans les secteurs publics et privés.
Dans le souci de promouvoir et de créer les conditions de l’employabilité en Guinée, la Confédération syndicale des Pays-Bas, a mis en place un projet qu’elle entend partager avec ses pairs guinéens.
C’est dans ce cadre que le directeur général de la CNTG est allé avec ses homologues hollandais à la CPEG pour la présentation de ce projet : « Ce projet est axé sur 3 principaux secteurs à savoir l’eau, l’agriculture et la santé », informe Amadou Diallo, secrétaire général de la CNTG.
En Guinée, ce projet a 3 objectifs : « Ce projet vise le développement économique et social du pays, la coopération avec les confédérations syndicales afin de promouvoir l’employabilité de la jeunesse », annonce Jan Ridder chargé de programme.
Ravi de la confiance portée à la CPEG, qui compte en son sein 412 entreprises, Mansa Moussa Sidibé a, au nom de la CPEG, félicité ses hôtes pour le choix de la Guinée et rappelé l’adoption du forum de Guinée Business (l’amélioration des conditions de vies des employés et le contenu local de sous-traitance entre méga projets et les petites et moyennes entreprises). « La CPEG n’a pas d’influence du gouvernement, son but c’est de développer le partenariat public et privé », rappelle t-il.
Durant cette série d’échange tripartite, des suggestions ont été énumérées, notamment la formation syndicale, la vulgarisation de l’employabilité, des demandes de stages et enfin le suivi de ce projet.
A noter que la coopération entre la Hollande et la Guinée se multiplie dans le cadre de la coopération bilatérale. La CNV est présente dans 18 pays, sa vision est d’aider et de soutenir les syndicats du monde.

 

Direction de la Communication

Partager