Partager

L’opération ville propre poursuit son bonhomme de chemin avec des dégâts plus au moins considérables en fonction des milieux.

Le Ministre des Transports, Aliou Diallo déclare avoir identifié quelque 80 parcs automobiles dans la capitale guinéenne. Il demande aux propriétaires de bien vouloir quitter les lieux pour rejoindre le site aménagé à cet effet dans une localité de la préfecture de Coyah à 60 km de Conakry.

Le problème, c’est que la capitale Conakry regorge des immondices de voitures. Partout, ce sont de vieilles voitures ou du moins des  carapaces. Partout, ce sont des immondices et saletés à vous couper le souffle. Ces derniers temps, les citoyens n’hésitent même pas à jeter des ordures dans la rue. C’est le cas dans la commune de Matoto où plusieurs quartiers refoulent les ordures dans la rue.

Il reste maintenant à savoir si toutes les vieilles voitures dont certaines en panne et autres  carapaces quitteront tous Conakry pour le lieu indiqué.

A moins que ça ne soit une opération de charme comme c’est le cas actuellement des déguerpissements en cours pour l’investiture du président Alpha Condé.

En Guinée secret de polichinelle,  les autorités ne rendent la capitale  Conakry propre que s’il y a des étrangers qui arrivent. Pauvre  Guinée.

Naby Camara

Partager