Partager

Face au dépôt  anarchique  des  ordures  sur  les artères publiques, les voiries et les espaces publics de Conakry, les autorités guinéennes viennent de faire une interdiction. C’était au cours d’une déclaration lue  par Maitre Abdoul Kabélè Camara, ministre délégué à la défense et ministre de l’intérieur par intérim dans la nuit du mercredi 09 décembre 2015.

Selon ce communiqué, la  mauvaise foie des citoyens et des actes de sabotages ont été constaté de la part  de certains citoyens de Conakry. « Les autorités ont constaté  que des citoyens  en toute connaissance de  cause   déversent des ordures encombrants les emprises, les voies et les espaces publics de Conakry »

Ces  actes  sont  de nature à porter atteinte à la libre circulation, la santé et à la sécurité des habitants de Conakry et ses environs dit-il.

« Les contrevenants  seront  immédiatement traduit devant les juridictions compétentes et réprimés conformément à la loi. Toutes les dispositions sont prises par le haut commandement de la gendarmerie nationale et la direction générale de la police pour veiller à l’application rigoureuse des différentes mesures », a-t-il insisté.

Pour  conclure, il ajoute : « le ministère de l’administration du territoire invite le gouverneur, les maires et l’ensemble des chefs de quartiers de prendre des dispositions pour assurer l’assainissement des lieux publics, des voiries urbaines conformément aux dispositions qui régissent les collectivités locales », avant de déclarer que ce présent communiqué vaut une mise en demeure.

Daouda Yansané

 

664 44 23 43

 

Partager