Partager

A pratiquement 48 de la prestation de serment du chef de l’Etat, le président Alpha Condé élu au premier tour de la présidentielle du 11  octobre dernier, Conakry continue de faire sa mue. Des femmes recrutées pour la circonstance sont partout avec des balais pour nettoyer la vielle.

Le problème, c’est que ces femmes balaient les rues et mettent des ordures à coté des mêmes rues. Conséquence, c’est un perpétuel recommencement puisque les ordures reviennent toujours dans la rue.

Du marché de Matoto marché en passant par Yimbayah et Madina, des ordures sont visibles partout au bord de la route. Et ce matin à la rentrée du palais Sekhoutouréah au niveau du carrefour qui mène au Ministère de l’enseignement supérieur se trouve des tas d’ordures. a seulement quelque mètre du palais.

A propos, il faut dire que les autorités ne prennent le problème des ordures au sérieux que pour l’investiture du chef de l’Etat. Mais il est à craindre que les ordures de Conakry qui ne sont plus gérées soient à l’origine des problèmes qui se retourneront contre le régime Alpha Condé dans un proche avenir.

Pour l’heure, il est difficile de dire si des invités, notamment des chefs d’Etat étrangers  viendront ou pas pour assister à la cérémonie. La commission d’organisation dirigée par le très controversé Dr Mohamed Diané sur la photo, champion en ethno-stratégie ne communique pas.

Guineelive suit le dossier pour vous

 

Partager