Partager

De confession musulmane, Carolyn Walker-Diallo a prêté serment sur le Coran pour sa nomination en tant que juge d’un district municipal de Brooklyn.

C’est sur fond de polémique sur les musulmans aux Etats-Unis que Carolyn Walker-Diallo, noire, musulmane et voilée, a prêté serment le 10 décembre dernier.

Nommée juge du 7e district municipal de Brooklyn à New York, elle a prêté serment sur le Saint Coran de respecter la Constitution américaine.

Titulaire d’un doctorat en droit à l’université de New York, Carolyn Walker-Diallo particulièrement active dans son domaine, est également une médiatrice formée travaillant pour la New York Peace Institute.

«Je suis touchée par le soutien de mon pays qui m’a confié l’immense responsabilité d’assurer que chacun ait droit à une égalité des chances dans l’accès à la justice» a écrit Walker sur son site internet.

« Déporter » les soutiens de Carolyn Walker

Postée sur Facebook, la vidéo de son serment a suscité beaucoup de réactions aussi bien positives que négatives.

Certains supporters anti-musulmans de Donald Trump proposent même que les personnes ayant «liké» la vidéo soit «déporté» quand Trump prendra ses fonctions. Celui-ci avait récemment fait des propositions polémiquespour interdire aux musulmans d’entrer aux États-Unis.

Source : zamanfrance.fr

 

Partager