Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les habitants de la préfecture de Siguiri ne sont toujours pas au bout de leur peine dans les mines d’or. Le bras de fer qui oppose les citoyens aux autorités de la SAG qui exploite les mines d’or a atteint des limites plutôt dramatiques.

Après plusieurs dizaines de mort suite à l’éboulement des terres et à la répression sauvage des citoyens par les forces de défense et de sécurité, la journée du jeudi a aussi eu sa part de mort.

En effet, les hommes du commandant de la région militaire de Kankan ont fait une descente musclée sur la préfecture. Au niveau de la sous-préfecture de Kintinia, plusieurs hameaux ont été détruit et brûler jeudi à la périphérie de Kintinia, selon des témoins.

Ce n’est pas tout car selon un ressortissant de la localité, au cours des opérations, un homme du nom de Kallo Keita, la trentaine marié et père de trois enfants a trouvé la mort dans des conditions non encore élucidées.

Depuis jeudi donc, c’est la débandade dans les localités touchées par le déguerpissement musclé du commando venu de la région militaire de Kankan.

Guineelive suit pour vous

 

Fodé Mahmoud

 

 

 

Partager