Partager

Après le petit bateau au centre ville,  l’aéroport de Gbessia et plusieurs artères de la capitale Conakry, c’est autour  des femmes du marché communément appelé « marché avaria » d’être touchées par les opérations de déguerpissement.

Les activités tournent au ralenti et les femmes sont massivement mobilisées pour se rendre au gouvernorat de Conakry afin de rencontrer le gouverneur Soriba Sorel Camara sur la photo. Mais une fois au niveau du pont de la SIG madina, les femmes ont été bloquées dans leur marche par une forte mobilisation des forces de défense et de sécurité.

Il reste maintenant à savoir si les femmes ont dit leur dernier mot pour quitter le très populaire marché Avaria.

Daouda Yansané

664 44 23 43

Partager