Partager

La rapidité de proposition de la nouvelle structure gouvernementale et le choix d’un gouvernement resserré à 31 ministères s’inscrivent dans la priorité donnée par l’exécutif guinéen, sous le nouveau mandat du Président Alpha Condé, à une action rigoureuse, rapide et efficace afin d’accélérer le développement du pays et la reprise économique.

La nouvelle structure du gouvernement reposera désormais sur 31 ministères. La réduction du nombre de portefeuilles ministériels tient à la fusion de plusieurs ministères pour plus de cohérence, de rationalité d’action des pouvoirs publics et d’efficacité. Le ministère délégué des Guinéens de l’Etranger a fusionné avec le ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger. Les ministères du Plan et de la Coopération internationale ont également fusionné, à l’instar des ministères de la Culture et du Patrimoine Historique et celui des Sports. Quant au ministère des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, il est remplacé par la création du très attendu ministère de la Réconciliation Nationale ; il est par ailleurs complété par le lancement inédit en Guinée, début 2015, de l’Institut national des Droits Humains. Enfin, pour être plus adapté aux réalités et aux enjeux économiques de la Guinée à l’heure de la fibre optique et d’Internet, le ministère des Postes, Télécommunications et des Nouvelles Technologies de I‘Information devient le ministère des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique.

 

Le Président de la République a validé la structure gouvernementale et instruit au Premier Ministre, Chef du gouvernement de procéder à sa publication.

Imminente, la composition du nouveau gouvernement sera annoncée dans les prochains jours.

 

Notes aux rédactions 

Le président Alpha Condé a nommé, le 26 décembre 2015, Mamady Youla, 54 ans, au poste de Premier ministre, afin de former un gouvernement d’actions tourné vers la création d’emplois, la jeunesse et la reprise économique.

 

  • La nomination de Mamady Youla, haut cadre guinéen du secteur privé et de l’administration, a confirmé la nouvelle impulsion donnée par le président Alpha Condé, récemment investi pour un second mandat, pour soutenir la création d’emplois et la formation, notamment des jeunes et des femmes, et pour renforcer les entreprises guinéennes, véritable moteur de l’économie.
  • Inédite en Guinée, la nomination d’un expert reconnu du secteur privé au poste de Premier ministre a aussi envoyé un signal fort en direction des acteurs économiques nationaux et internationaux. L’exécutif guinéen a ainsi exprimé sa volonté de renforcer la confiance avec les partenaires économiques, d’améliorer le climat des affaires et d’accélérer les grands projets d’investissements gagnant-gagnant dans les secteurs clés de l’énergie, de l’agriculture, des services, des infrastructures et des mines.

 

  • Premier responsable économique guinéen à accéder au poste de Premier ministre, Mamady Youla, 54 ans, est un spécialiste du secteur privé guinéen et international, également doté d’une forte expérience de l’administration guinéenne. Mamady Youla est aussi le premier dirigeant guinéen d’une multinationale dans le secteur minier en Guinée. Il a été Directeur Général de Guinea Alumina Corporation (GAC) SA de juin 2004 à décembre 2015.

 

NOUVELLE STRUCTURE DU GOUVERNEMENT

 

  1. Ministère à la Présidence chargé de la Défense Nationale
  2. Ministère de la Justice
  3. Ministère du Commerce
  4. Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile
  5.    Ministère de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat
  6. Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger
  7. Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation
  8. Ministère de l’Economie et des Finances
  9. Ministère du Plan et de la Coopération Internationale
  10. Ministère de l’Enseignement Technique, de la formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail
  11. Ministère de la Fonction Publique, de la Reforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration
  12. Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique
  13. Ministère de l’Agriculture
  14. Ministère des Travaux Publics
  15. Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forets
  16. Ministère de l’Industrie, des PME et de la Promotion du Secteur Privé
  17. Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire
  18. Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation
  19. Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance
  20. Ministère de la Santé
  21. Ministère de la Réconciliation Nationale
  22. Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
  23. Ministère des Mines et de la Géologie
  24. Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture
  25. Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune
  26. Ministère des Transports
  27. Ministère de la Communication
  28. Ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique.
  29. Ministère des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique
  30. Ministère de l’Elevage et des Productions Animales
  31. Ministère du Budget

 

  1. Secrétariat Général aux Affaires Religieuses
  2. Secrétariat Général du Gouvernement

 

 Cellule de Communication du Gouvernement

Partager