Opinion : L’Etat ne peut pas baisser le prix du carburant

Face à l’épineuse question de la baisse du prix des produits pétroliers à la pompe qui alimente les débats actuellement en Guinée, un lecteur de votre quotidien a cru bon de dire ce qu’il pense de la question. Guineelive vous propose son point de vue. Lisez plutôt.

« Nos principaux syndicats doivent faire preuve de retenue sur la question de diminution des prix du carburant à la pompe. Je pense que nous devons regarder le contexte économique actuel de notre pays avant de prendre n’importe quelle décision.

Le pays doit faire face à un déficit budgétaire énorme avec une croissance quasiment nulle. Nous ne pouvons pas imposer une autre subvention à l’État.

La préoccupation majeure actuelle est la relance économique. Il ne s’agit pas de réclamer pour réclamer; il s’agit de chercher à trouver un équilibre macro-économique (un équilibre entre la recette et la dépense) pour notre pays afin qu’il puisse faire face aux investissements publics.

Une simple augmentation salariale n’aboutit pas forcément à une augmentation du pouvoir d’achat des travailleurs.

Nous devons faire beaucoup attention pour ne pas commettre les mêmes erreurs de 2010. Le syndicat a organisé une grève illimitée en 2010 à Friguia sans aucune étude préalable du prix de l’alumine sur le marché, il organise une grève pendant que les prix des matières premières dégringolaient ; et au même moment la crise économique s’accentuait.

On demande la baisse du prix du carburant alors que le prix de la bauxite, du fer, de l’or et de diamant ne fait que chuter ».

 

 

Salou NABE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*