Mali : 47 boutiques et magasins pillés, le procureur de Labé et une mission de l’état major séjournent

By on 21 juin 2016
Fire breaks out in a store during clashes between rival gangs in Marche Madina, in Conakry March 1, 2013. Rival gangs fought with knives and truncheons in Guinea's crumbling seaside capital on Friday as ethnic tensions worsened ahead of an election in the unstable West African nation, witnesses said. Security forces in full anti-riot gear piled into the backs of pick-up trucks and deployed across Conakry to separate the fighters as President Alpha Conde's government appealed for calm. REUTERS/Saliou Samb (GUINEA - Tags: POLITICS CIVIL UNREST)

Après plusieurs estimations de sources différentes, le nombre de dégât causé aux commerçants  du Mali en (Moyenne Guinée) est désormais connu.

Selon Cherif Bah, président de la chambre de commerce de la préfecture de Mali, invité de la grande édition de la radio nationale du lundi 20 juin, les émeutes dans cette localité ont occasionné le pillage de 47 boutiques et magasins dont 9 incendiés.  Aucun montant n’est pour le moment dégagé comme équivalent de ces dégâts.

D’après Chérif Bah, des objets issus du pillage des magasins et boutiques ont été retrouvés au  domicile de certains militaires, au camp militaire de la zone et dans les forêts.

Tout en  rassurant que le procureur de Labé, un huissier de justice et une mission de l’état major général des armées sont arrivés dans la zone pour évaluer les dégâts.

A faire à suivre

D’aoud Yansané

664 44 23 43

 

 

 

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*