Il est vrai que nous sommes en politique et les plus rusés peuvent faire semblant de faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais depuis son  discours controversé du 28 mai dernier au siège du RPG, il faut dire que le président Alpha Condé passe des jours difficiles.

Aussi, il y a des signes qui ne trompent pas. Depuis, le président Alpha Condé multiplie les initiatives pour se rapprocher  de « ses frères ennemis ».

Sur la question, il faut dire que le chemin à parcourir est encore long.

Les propos du chef de l’Etat guinéen ont touché toute une communauté et  la colère est dans tous les foyers manding. Les émissaires envoyés par Alpha Condé en haute Guinée avec des espèces sonnantes et trébuchantes du contribuable guinéen  n’ont  pu dissiper le malentendu et le malaise généralisé chez la communauté mandingue.

Justement  à propos de la haute Guinée, les sages et la communauté toute entière  soutiennent toujours Dr Ousmane Kaba, Mamady Diawara et Sékou Savan qu’ils considèrent comme des dignes fils du manding. Pour avoir trouvé des mots justes aux injures.

Aux dernières nouvelles, des excuses seront présentées au chef de l’Etat au nom de la communauté mandingue mais pas plus.

En tout cas, il ne faudrait pas s’attendre à ce que le  Dr Ousmane Kaba, Mamady Diawara et Sékou Savané soient fustigés et récriminés  à cause de leur lettre ouverte sur  les propos du président Alpha Condé.

Samedi, le président Alpha Condé est revenu sur le lieu du crime, le siège du RPG pour prendre langue avec les rares militants maninkas  qui cherchent  à « manger » encore. Au cours de cette assemblée générale, on a aussi parlé du retour de certains dissidents mais pas plus.

De là, Alpha Condé s’est rendu au siège de la coordination mandingue pour dire toute honte bue : « Je suis venu répondre à votre invitation en tant que votre fils. Je ne suis venu pas en tant que président de la République mais en tant que fils du Manding ». Soit.

Ceux qui affirment que le père du président Alpha Condé, était un citoyen Burkinabé venu  travailler en Guinée comme domestique chez un blanc à Boké apprécieront sans doute.

Mohamed Soumah