Souleymane Bah, connu sous le sobriquet de Souley Thianguel, chargé de Communication de l’UFDG, le signe de l’union des forces démocratiques de Guinée est activement recherché par la justice guinéenne. Inculpé dans le cadre de la mort de notre confrère El Hadj Mohamed Diallo au siège de l’UFDG le 5 février dernier, il a quitté le pays. Les autorités judiciaires guinéennes ont lancé un mandat d’arrêt contre le chargé de communication du principal parti d’opposition qui est en fuite.

 Ceci, dans le cadre de l’enquête de l’assassinat de notre confrère, Mamadou Koula Diallo tué lors des violentes altercations au siège de l’UFDG, le 5 février 2016.

C’est le Ministre de la justice, garde des Sceaux Me Cheick Sacko qui donne l’information.

Il reste maintenant à savoir si ce mandat d’arrêt international n’aura pas de coïncidence sur le dialogue politique en cours.

Guineelive suit pour vous