Une mission de prospection commerciale du Royaume-Uni conduite par l’ambassadeur S.E.M Catherine Inglehearn a été reçue au Ministère des Mines et de la Géologie par le Secrétaire général.

Une mission de prospection commerciale du Royaume-Uni conduite par l’ambassadeur S.E.M Catherine Inglehearn a été reçue au Ministère des Mines et de la Géologie par le Secrétaire général, M. Saadou Nimaga, le Chef de Cabinet, le Conseiller Economique et Fiscal et quelques directeurs ce mardi 2 novembre 2016.

À cette occasion, l’ambassadeur a présenté les membres de la délégation, dont un spécialiste minier du Département du Commerce International Britannique, M. Craig Sillars, et des représentants de compagnies anglaises évoluant dans la sous-traitance minière. Cette mission économique, qui intervient du 31 octobre au 2 novembre 2016, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du commerce diplomatique de la Grande-Bretagne.
En effet, l’ambassadrice a placé la mission dans son contexte qui est de disposer de plus amples informations sur les opportunités d’affaires en Guinée, et de comprendre les besoins d’assistances du ministère en charge des Mines et de la Géologie.
Rappelant les compétences et l’expertise minières dont le Royaune-Uni jouit, l’ambassadrice a réitéré le besoin d’une collaboration plus étroite entre les deux pays afin d’offrir des solutions innovantes qui reflètent les défis du marché minier de manière durable.
Pour présenter les possibilités de développement de coopération économique en Guinée, le Secrétaire général a quant à lui fait une présentation succincte du secteur minier en informant sur les potentialités, les conditions d’obtention des permis et licences ainsi que le climat des affaires en général. M. Nimaga a également souligné les besoins du département en matière d’accompagnement et de support.
Le Secrétaire général a rappelé que pour le département en charge des Mines et de la Géologie l’année 2016 est placée sous le signe du contenu local, reflet d’immenses opportunités pour les sous-traitants britanniques présents.
Les membres de la délégation britannique ont salué les réformes engagées par le ministère en matière de transparence, de bonne gouvernance et d’assainissement du cadastre.
La rencontre s’est clôturée sous un bon augure, présageant de futures collaborations économiques bénéfiques pour toutes les parties prenantes.

Source:Ministère des Mines