Diplomatie:Makalé Camara devant les ambassadeurs et représentants d’institutions internationales

La Ministre des Affaires étrangères et des guinéens de l’étranger a convié  ce vendredi les ambassadeurs accrédités et représentants d’institution internationale en Guinée autour des actions de développement initiées par le président Alpha Condé en Afrique. L’objectif était d’expliquer les sujets débattus lors du  28è sommet de l’union africaine qui s’est déroulé les 30 et 31 janvier dernier à Addis Abeba en Éthiopie.
Dans une longue déclaration, Makalé Camara est revenu sur les dossiers qui étaient  inscrits à l’ordre du jour de ce sommet. Entre autres sujets, la résolution des crises sur le continent, la question des énergies renouvelables, le développement socioéconomique des pays, l’autonomisation financières de l’organisation continentale pour donner à l’organisation les moyens de sa politique pour ne pas dépendre du financement extérieur, l’harmonisation des projets et  programme de développement du continent.

Pour ne pas concentrer toutes  les actions au niveau du président en exercice, des missions ont été confiées à chaque chef de l’Etat. Et au prochain sommet qui aura lieu les 8 et 9 juillet 2017, chaque chef d’Etat sera jugé à la tâche, rassure la conférencière.
Par ailleurs, la cheffe de la diplomatie guinéenne a déclaré que le leadership du chef de l’Etat guinéen a largement plaidé en sa faveur auprès de ses homologues chefs d’États africains pour être porté à la tête de l’UA.

La résolution de la crise Gambienne, de celle en cours en Guinée Bissau et le conflit Libyen après la mort du Colonel Mohammar Kadafi, sont entre autre des sujets qui préoccupe Alpha Condé, aux dires de la Ministre des Affaires étrangères. Aussi, le président Alpha Condé a pesé de tout son poids pour la réintégration du Maroc dans l’union  après 32 ans d’absence. Ce que le diplomate Marocain présent à la rencontre a d’ailleurs salué.

Alpha Condé a aussi réussit à taire les divergences et fixer le cap pour une harmonisation des positions sur des questions d’intérêts  générales comme l’énergie, l’Agriculture et l’autosuffisance alimentaire du continent, excusez du peu, l’exposé de la cheffe de la diplomatie guinéenne sur les actions du président Alpha Condé était très longue.

Dans les questions, les ambassadeurs ont voulu savoir le programme de société du président en exercice de l’union africaine à la tête de l’institution continentale.

En réponse, Madame Makalé Camara a déclaré que sans la paix, il est difficile entreprendre quoi, que ce soit. A en croire  la Ministre des Affaires étrangères, la pacification du continent reste au centre des préoccupations du nouveau président de l’union africaine. Il faut résoudre et prévenir les conflits, affirme Makalé Camara pour donner la chance aux projets de développement.

Par ailleurs, il y a le projet sur les énergies renouvelables. Sans énergie, pas de développement, a déclaré la diplomate guinéenne qui s’est longuement attardée sur les prouesses du chef de l’Etat guinéen avec des discussions de hauts niveaux que Alpha Condé a eue avec l’union européenne et tous les pays et acteurs qui œuvrent pour l’électrification de l’Afrique.

Pour preuve, Alpha Condé a lancé la semaine dernière dit-elle le  projet d’interconnexion des pays de la sous-région à Kaléta, notamment le Sénégal, la Gambie, la Guinée Bissao, entre autre.

La conférencière a, par ailleurs noté avec force, le rôle joué par la Guinée dans la décolonisation de l’Afrique, notamment l’Angola, l’Algérie, la Guinée Bissao, le Mozambique et le maintien de la paix en Afrique.

Almamy Kalla CONTE

664 26 13 70



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*