« Le 8 mars est une journée de gloire, un moment à la gloire des femmes », dixit Fanta Cissé, secrétaire générale du ministère du commerce

En prélude à la célébration de la fête internationale des femmes en Guinée, le reporter de votre quotidien en ligne (www.guineelive.com) a rencontré la secrétaire générale du ministère du commerce, une femme leader qui a bien accepté de nous livré ses sentiments par rapport à cette journée mémorable pour les femmes du monde.

Lisez….

Guineelive.com : présentez-vous à nos lecteurs ?

Je suis Fanta Cissé, secrétaire générale du ministère du commerce

Guineelive.com : Comme d’autres pays de la planète, les femmes guinéennes célèbreront le 8 mars prochain, la fête internationale des femmes. En tant que femme leader, que représente cette date pour vous ?

Fanta Cissé : Tout d’abord, je dirais que tout se passera bien. C’est une journée importante pour nous les femmes et pour moi c’est également une journée importante. Je sais que ce jour-la sera un moment de gloire, un moment à la gloire des femmes et ça sera une journée spéciale pour toutes les femmes de Guinée et les femmes du monde.

Si on vous demandait de faire des recommandations en ce jour de gloire, que peut-on s’attendre ?

La première recommandation ça serait d’être courageuse. Nous le sommes déjà et nous avons besoin plus de courage parce que nous supportons beaucoup de choses. Nous acceptons beaucoup de choses. Nous sommes des mères, des sœurs et des filles. Nous avons beaucoup de poids sur nous et nous arrivons toujours à surmonter ces poids-la. Nous trouvons toujours de solutions lorsqu’on se retrouve dos au mûr. Donc, la bravoure des femmes doit être récompensée et c’est pour cela que le 8 mars est une journée mémorable pour nous les femmes. Je suis fier d’être présente en Guinée. Le sens du mot Guinée qui veut dire la femme, donc je me retrouve directement au centre du pays, un pays qui représente toutes les femmes du monde.

En ce vingtième siècle, le genre et l’équité sont de mises dans toutes les rencontres. Mais pour certains guinéens, l’homme n’est pas égal à la femme. Est-ce vous partagez cet avis ?

Selon moi et selon certaines situations également, la femme peut être égale à l’homme et dans d’autres situations elle n’est pas égale à l’homme. Au sein du foyer la femme doit le respect à l’homme. Elle doit être à sa place en tant que femme, mère, épouse et dans ce cas elle doit rester derrière l’homme. Cela est très important et je suis tout à fait pour cette éducation que nous avons toutes eue d’ailleurs.

Et par contre, dans le cadre professionnel, il peut y avoir équité entre un homme et une femme. Je remercie d’ailleurs le professeur Alpha Condé de nous permettre d’avoir cette position de responsable dans les départements. Je lui remercie de m’avoir donné l’opportunité de montrer notre savoir faire et pouvoir gérer et diriger les activités de ces départements. C’est un moment de gloire pour toutes les femmes et j’en suis fier de pouvoir participer à ce jour-là.

Lors de son investiture, le président Alpha Condé a promis la promotion des femmes et des jeunes. Et aujourd’hui nous constatons que des femmes occupent des postes stratégiques comme le ministère de l’Economie et des finances, Affaires étrangères, Coopération, Travaux public et autres. Ne pensez-vous pas que les femmes méritent la confiance du président ?

Ah oui tout à fait ! Tout de suite je viens de le dire. Il a mis des femmes qui ne sont pas des moindre. Ce sont des femmes qui ont la tête sur les épaules, qui ont des compétences pour être à la place pour laquelle elles sont. Je parle des autres, mais je me mets également dans le groupe. Je pense que c’est après plusieurs années de sacrifices, de travail dur que nous avons pu avoir ces compétences. Aujourd’hui, nous sommes arrivés a cette position de femme leader, cheffe et responsable dans un pays et ceci on le doit au professeur Alpha Condé. Je lui remercie personnellement pour ces opportunités qu’il offre à toutes les femmes. Je sais qu’il ne va pas s’arrêter là, parce qu’il sait que nous pouvons apporter beaucoup de choses dans ce pays. Nous pouvons réellement aider ce pays et l’aider à atteindre des objectifs qu’il s’est fixé lui-même afin que la Guinée se développe.

5-Quel message avez-vous pour les femmes guinéennes, d’Afrique et d’ailleurs ?

Pour mes sœurs guinéennes, je leur souhaite une très bonne fête. Que ce jour soit une journée unique en Guinée. Que nous profitons également de danser, chanter et faire des recommandations pour le développement de la Guinée en générale et des femmes guinéennes en particulier.

Pour les autres femmes également d’Afrique et d’ailleurs, je leur souhaite très bonne fête. J’encourage beaucoup les femmes et il faudrait qu’elles sachent que tout est possible, rien n’est impossible. Nous avons la possibilité d’avoir aujourd’hui des postes stratégiques et faisons en sorte que nous méritions ces postes-la. Le président de la république a bien fait, il a raison de nous mettre à ses postes très importants au sein de nos pays.

Merci !

C’est à moi de vous dire merci.

Entretien réalisé par Daouda Yansané

664 44 23 43/655 12 95 20

E-mail : daoudamoriah@gmail.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*