Alpha Condé fête ses 79 ans sous le signe de la polémique

By on 10 mars 2017
ALL

Le président  Alpha Condé, qui est né le 4 mars 1938 à Boké, a fêté le 4 mars 2017, ses 79 ans.  Outre des suspicions autour de l’état de santé du père de la nation guinéenne, qui, selon certaines indiscrétions ne serait pas au mieux de sa forme, le débat sur un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé enfle aussi dans le pays.

A propos, Alpha Condé profitant d’une rencontre avec la presse  le 15 mai 2016 au palais  SEKHOUTOUREYA déclara : « seuls DIEU et le peuple en décideront ». Soit.

« Dieu » et le « Peuple », les deux mots ne datent pas d’aujourd’hui.  En tout cas dans l’histoire politique de la Guinée et de l’Afrique. Sur le continent africain particulièrement, les deux mots sont utilisés partout pour maintenir les chefs au pouvoir. De la République Démocratique du Congo, au Congo Brazzaville, le Zimbabwé  en passant  par  la Tunisie, la Guinée Equatoriale, excusez du peu la liste  des pays avec « Dieu » et le « Peuple » est longue, partout, c’est le même refrain : Dieu et le Peuple.

Avec cette réponse, il est établi que le chef de l’Etat guinéen n’a pas tranché la question. Alors est-ce à dire que celui qui ne dit rien consent ? En tout état de cause, Alpha Condé ne condamne pas non plus les nombreux mouvements de soutien qui se créent à travers le pays. Au contraire, les mouvements de soutien  qui organisent des « mamayas » et autres cérémonies de réjouissance pour magnifier la bravoure du chef  sont financés par l’Etat avec l’argent du contribuable guinéen pour encourager ceux qui portent la voix certainement du chef et de ses acolytes.

Du haut de ses 79 ans, l’on est tenté de dire que beaucoup d’eau a coulé sous le pont du chef de l’Etat guinéen. Et si tout se passe bien, le 4 mars 2020, Alpha Condé fêtera ses 82 ans à 9 mois de son second et dernier mandat constitutionnel à la tête de la Guinée.

Ce pays avait pourtant condamné Alpha Condé sous le régime du président Ahmed Sékou Touré à la peine de mort et à cinq ans de prison ferme sous le régime du président général Lansana Conté pour avoir dit-on amener des rebelles pour agresser la Guinée.

Que le nom de Dieu soit  alors loué puisque Alpha Condé a un destin singulier avec ses 50 ans de combat politique pour accéder enfin à la magistrature suprême de son pays natal. Son rêve se réalisa.  Secret de polichinelle, Dieu qu’on parle tant ne fait pas ça pour tous les hommes.

Il reste maintenant à savoir si à 82 ans 9 mois le 21 décembre 2020, Alpha Condé saura tirer les leçons de son  parcours exceptionnel, de son destin singulier et hors du commun pour prendre enfin sa retraite  politique en toute tranquillité pour le restant de sa vie. Ce, après 50 ans de combat politique et 10 ans ans comme Président de la République.

 

Ousmane Cissé

 

 

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*