Yomou: la gendarmerie et résidence du préfet saccagées!

By on 10 mars 2017
poignard

C’est le résultat  des émeutes d’un crime passionnel  qui s’est passé dans un quartier de la préfecture de Yomou. Selon le préfet de Yomou Moustapha Foromo Condé interrogé par la radio nationale, deux  amis  qui cohabitaient  ensemble ont vu leur union tournée au drame après que  l’un a soupçonné son ami de faire la cour à sa femme. Pour se venger de ce qu’il considère comme un affront de son ami, il s’est saisi d’un fusil pour tirer à bout portant sur son ami qui en est mort. L’intervention de la gendarmerie a évité le pire. Toutefois, la justice populaire a exigé de la gendarmerie la tête du présumé tueur. N’ayant pas eu gain de cause puisque la gendarmerie avait déjà envoyé le jeune à la gendarmerie départementale de Nzérékoré, la foule nombreuse s’est attaquée à la résidence du préfet et la gendarmerie de la ville qui ont été saccagées et mis à sac, selon le préfet par une foule en colère. Justement, le préfet lui-même avait pris la tangente puisque  une foule nombreuse, armée de coupes coupes, de haches, d’armes blanches, de fusils de chasses étaient à ses trousses. Le préfet de Yomou Moustapha Foromo Condé s’est réfugié au camp militaire de Youmou. Heureusement, il n y a pas eu de perte en vies humaines, selon le préfet.

Aux dernières nouvelles, le calme est revenu à Yomou, selon le préfet qui s’est confié à la Radio Nationale.

Naby Camara

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*