Que cherche Bantama Sow ? (opinion)

By on 15 mars 2017
bs

L’ancien taximan aux Etats-Unis, puis incroyablement ministre de la Jeunesse et ensuite des Guinéens de l’Etranger, Bantama Sow, commence à nous pomper l’air. Tout comme d’ailleurs Fodé Oussou Fofana et Ousmane Gaoual, mais ceci est un autre débat sur lequel je reviendrais. Bantama Sow qui se fait grand défenseur d’Alpha Condé devant l’Eternel, ne s’en prend pas à l’opposition qui combat son maître mais curieusement aux membres et partis alliés du RPG/Arc-En-Ciel. Les ministres qui ne lui tendent pas des espèces sonnantes et trébuchantes sont également dans son collimateur. Les malheurs supposés ou réels du ministre Moustapha Naïté à Sékhoutouréyah viennent de Bantama Sow qui raconte à son compte et à longueur de journée des sornettes au président Alpha Condé. En veut-il à ce ministre d’occuper ses anciennes fonctions alors qu’il y avait été démis pour insuffisances de résultats ? Même sa récupération au ministère des Guinéens de l’Etranger a été catastrophique. D’où son limogeage par le Président de la République pour lui permettre ‘’d’aller étudier’’. Ce jeune bougre fait partie de ces personnes autour du Président qui ‘’cassent du sucre sur le dos’’ de ses collègues et amis. Tout y passe, vidéos, enregistrements, sont régulièrement déposés sur la table du chef de l’Etat par le triste sir. Méfiez vous donc quant vous discutez avec Bantama, un micro est toujours là quelque part. Estimant que l’OGP est une source de revenus pour son parti, il est arrivé à convaincre le Président de le nommer au Conseil d’administration de cette entité alors que le choix d’Alpha Condé portait sur Bah Ousmane, ministre conseiller comme lui et président de l’UPR. Mais puisque les sous de l’OGP doivent tomber dans les coffres du RPG et non de ceux de l’UPR, le choix était dicté d’avance. Et malheur à Paul Moussa Diawara, directeur général de l’OGP, qui n’arrive pas à assouvir les appétits incessants d’argent de Bantama Sow.  Des réunions du Conseil d’administration – avec à la clé, à chaque fois, des sorties énormes d’argent – se tiennent presque toutes les semaines. Alors qu’un Conseil d’administration se tient une fois par an et en Guinée souvent deux fois. Il jette également son dévolu sur la Caisse nationale de sécurité sociale que dirige Malick Sankon, un de ceux-là qui ont le courage de défendre publiquement et ouvertement le programme de société du Président Alpha Condé et qui mouillent pour ainsi dire le maillot. Malick Sankon qui mobilise pour le Président en Basse Guinée est dépeint chez Alpha Condé par Bantama Sow comme un obstacle aux avancées du RPG/Arc-En-Ciel. Du n’importe quoi !

Les ministres Ibrahima Khalil Kaba, Malhado Kaba, Albert Damantang Camara, j’en passe et des meilleurs, à qui Bantama n’arrive pas à extorquer de l’argent sont vus comme de nouveaux arrivants qui ne peuvent pas servir la cause du parti. Il en veut aujourd’hui particulièrement à Kiridi Bangoura qui n’a pas accepté que les fonds mobilisés pour l’accueil du roi du Maroc soit gérés comme il l’entend, c’est-à-dire, dilapidés.

En réalité, dans sa croisade, ce n’est pas la cause du parti qu’il défend mais sa propre cause. Malheureusement, de tels tristes personnages ont l’oreille du Président qui a intérêt à se réveiller pour une fois. Wa salam !

Mohamed Lamine Sankhon

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*