24 millions d’euros pour l’électrification du continent africain

By on 20 mars 2017
ALL

À l’occasion du Africa CEO Forum, qui s’ouvre ce matin à Genève, le groupe AFD annonce le lancement, avec le soutien de l’Union Européenne, de l’« African Renewable Energy Scale Up facility » destiné à stimuler les investissements du secteur privé dans le domaine des énergies renouvelables connectées (on-grid) et hors-réseau (off-grid) en Afrique.

Pour répondre aux besoins croissants d’accès à l’énergie en Afrique, il est essentiel d’accompagner le développement massif de technologies d’énergies renouvelables, notamment solaire. Ceux-ci joueront un rôle majeur dans les prochaines années, en raison des récentes réductions des prix et de l’apparition de modèles économiques innovants.

« ElectriFI », l’initiative de financement pour l’électrification de l’Union européenne, est une facilité permettant de mobiliser et de stimuler les investissements du secteur privé pour améliorer l’accès aux énergies renouvelables, en accordant une attention particulière aux populations des régions rurales mal desservies, ainsi qu’aux régions dont l’alimentation en électricité se révèle peu fiable.

Dans le cadre de cette facilité, le Groupe AFD a obtenu une délégation de fonds européens de 24 millions d’euros pour la mise en œuvre de la facilité « African Renewable Energy Scale Up » (ARE Scale Up). Avec cette facilité et le soutien de l’Union européenne, le Groupe AFD accompagnera le développement en amont de projets innovants dans le domaine de l’électrification. Une attention particulière sera portée au solaire, mais d’autres technologies (biomasse, mini-hydro, etc) seront étudiées.

ARE Scale Up a été élaborée de façon à bénéficier de la complémentarité et des synergies qui existent entre l’AFD et sa filiale Proparco, dédiée au secteur privé. Elle permettra ainsi de mobiliser aussi bien les parties prenantes publiques que privées. Sur les 24 millions d’euros de délégation de fonds européens :

* 12 millions d’euros seront mobilisables par l’AFD, sous la forme d’une facilité d’assistance technique, pour renforcer l’environnement réglementaire et institutionnel dans les pays sélectionnés et préparer le financement de projets d’énergies renouvelables publics ou privés en Afrique.

* 12 millions d’euros seront mobilisables par Proparco, sous la forme d’une facilité de garanties, pour des prises de participation dans des sociétés privées (« capital risque ») spécialisées dans l’off-grid, c’est-à-dire l’électrification hors réseau (kits solaires ou mini-réseaux). Un million de foyers africains devraient ainsi bénéficier d’un accès à l’énergie, pour une capacité additionnelle d’énergie renouvelable de 50MW sur l’ensemble du continent. Dans les 5 prochaines années, 5 à 10 entreprises proposant des projets innovants et prometteurs seront accompagnées par Proparco dès la phase d’amorçage.

La facilité ARE Scale Up nous permettra de renforcer nos moyens et de couvrir partiellement nos risques pour intervenir sur le nouveau secteur du solaire « off-grid » mais également soutenir d’autres modèles (mini-grid, petite production décentralisée), souligne Emmanuelle Matz, responsable de la division Énergie et Infrastructures de Proparco.
Ces modèles sont en plein développement dans les zones rurales et peuvent apporter des réponses au problème de la fracture énergétique entre zones urbaines et rurales en s’adressant également aux populations défavorisées. Ces projets contribuent significativement à l’amélioration des conditions de vie des foyers avec un effet positif sur l’environnement sanitaire, la productivité et l’éducation.

ARE Scale Up s’inscrit plus globalement dans l’initiative Africa Renewable Energy Initiative (AREI), portée notamment par la France dans le cadre des négociations  climat, et contribuera à ses deux principaux objectifs : améliorer l’accès à l’énergie pour tous et financer 10 GW d’énergies renouvelables sur le continent africain d’ici 2020.
C’est une première pour Proparco, se félicite Grégory Clemente, Directeur Général de Proparco. Avec la signature de cette convention, Proparco, qui est accréditée par la Commission européenne depuis septembre 2015, se positionne comme l’une des premières institutions financières de développement à mobiliser les nouveaux outils proposés par l’Union européenne afin de soutenir les interventions du secteur privé.

Photo: le président Alpha Condé, responsable  des énergies renouvelables  en Afrique

Contact presse : Florence Priolet – 01 53 44 47 32 – prioletf@proparco.fr

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*