Coyah : 24 présumés coupables de pillages devant le juge ce mardi

By on 20 mars 2017
justice

Les personnes interpellées suite aux pillages du matériel de la société Henan Chine chargée de réaliser les travaux sur la route  nationale numéro UN  km36-Coyah comparaitront demain mardi au tribunal de Coyah, a appris Guineelive de source judiciaire. Ces 24 personnes sont poursuivies pour pillages, vandalisme, destruction d’édifice publics et privés et voies de fait. Pour rappel, un motocycliste roulant en sens interdit a été à l’origine des émeutes. Ces manifestations violentes ont donné lieu à la destruction par un groupe de jeune des engins, machines et équipements de la société Henan Chine. Avec des dégâts  qui sont estimés à plus de 400 000 dollars, selon la version de l’entreprise.

Par contre un autre groupe de jeune visiblement écœurés par les violences à répétition dans cette préfecture située à la rentrée de la capitale guinéenne et le conseil de district de Friguiady ont procédé à l’identification et à l’arrestation de 24 personnes en compagnie de la gendarmerie départementale de la préfecture.

A propos, il faut dire que la destruction des équipements de la société Henan Chine n’est que la face cachée de l’iceberg et pour cause.  Depuis des années, les violences constituent le lot quotidien des citoyens et automobilistes dans la préfecture de Coyah. L’agression du préfet Dr Ibrahima Barboza Soumah qui a été violement tabassé en sa qualité de représentant de l’Etat dans la ville en est une preuve éloquente.

Le préfet pour rappel, faute de structures sanitaires adéquates dans la capitale guinéenne avait été évacué sur Dakar, la capitale sénégalaise pour des soins adéquates.

 

Almamy Kalla CONTE

664 26 13 70

 

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*