Accident de Yorokoguiyah : la Guinée est-elle en deuil ?

By on 9 mai 2017

Vingt-six morts et trente quatre blessés, c’est le bilan d’un accident de la circulation survenu le samedi 06 mai 2017, à Yorokoguia dans la Préfecture de Dubréka. Selon nos informations, c’est un minibus (Magbana) en provenance de Kaback (Forécariah) pour un mariage à Koba qui est rentré en collision avec un camion benne rempli de sable. Les dégâts sont sans commentaires.

Mais, du coté du gouvernement, excepté la déclaration, aucune autre mesure n’est prise pour montrer au peuple de Guinée la compassion des dirigeants face à ce drame que certains qualifient de national.

Vingt-six âmes perdues quel qu’en soit la provenance des victimes, ce nombre n’est-il pas de trop pour  un pays comme la Guinée ? Vu la gravité de ce drame, l’Etat guinéen ne devrait-il pas décréter une journée de deuil national?

Pour répondre à ces interrogations, le reporter de guineelive.com, a rencontré certains citoyens de Conakry qui ont condamné le comportement du gouvernement face à cette situation.

Selon un jeune qui a requit l’anonymat, deux poids deux mesures pèsent à tous les niveaux en Guinée. Sans le souhaiter, notre interlocuteur a estimé que, si cet accident touchait à certains commis de l’Etat ou les proches, tout serait mis en œuvre du coté du gouvernement.

C’est pourquoi, beaucoup condamnent l’attitude du gouvernement face à cette situation.

Quant aux autorités en charge de réglementation de la circulation, des citoyens fustigent le laisser faire et le laisser-aller de ces derniers qui sont censés réglementer la circulation. Il est très difficile de comprendre qu’un minibus embarque plus de cinquante personnes pour parcourir une telle distance.

Daouda Yansané

664 44 23 43

 

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*