Entreprenariat : La foire des projets lancée à Conakry

By on 15 mai 2017
k

Le Mouvement Panafricain des Leaders’’ MPL’’,  en partenariat avec le Réseau National des Acteurs du Développement Durable ‘’RENADE’’, a procédé ce lundi 15 mai 2017 à Koffi Annan, au lancement de la foire des projets.

Dans sa déclaration, la présidente du Mouvement Panafricain des Leaders, Fatou Keita a indiqué  que ce projet consiste à former les participants aux séries de conférences sur les thématiques relatives à l’engagement civique, le leadership, la prévention des conflits électoraux, de l’entrepreneuriat agricole, la promotion du genre et la gestion des déchets plastiques. Selon elle, ces renforcements de capacité sont gratuits.

Parlant de l’organisation de cette foire, elle a affirmé que celle-ci vise à doter aux jeunes des compétences nécessaires à fin qu’ils aient des projets personnels et collectifs d’impacts socio-économique et environnemental.

S’agissant des projets réalisés sur le terrain, Fatou Keita a souligné qu’un projet dénommé « Mon métier est mon entreprise, stop à l’immigration clandestine » a été lancé du 1er avril jusqu’au 11 mai dernier, à travers des séries de conférences de sensibilisation autour de ce thème.

Selon elle, après la foire des projets, suivra celui de l’expédition citoyenne sur l’ile de Kassa qui sera la troisième phase. « Une expédition qui vise d’une part à expliquer de manière pratique dans le bateau le risque que les jeunes entretiennent pour traverser le désert et la méditerranée au prix de leur vie. D’autre part, c’est d’amener les participants à réaliser une action communautaire en faveur des communautés de la localité à travers le ramassage des déchets plastiques » a-t-elle expliqué.

Avant de clore, la présidente du mouvement Panafricain des leaders n’a pas manqué de parler l’importance de ce projets pour les jeunes : « Toutes ces activités visent à inciter les jeunes à entreprendre des initiatives ou des métiers  rentables en vue de réduire leur vulnérabilité et le flux de l’immigration clandestine qui continue d’endeuiller nos familles, d’appauvrir et de vider nos village de la couche la plus active et dynamique de notre pays ».

Mariam Sylla

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*