Femme et Ramadan : l’Association Musulmane pour le développement et la paix organise une sensibilisation

By on 18 mai 2017

A  quelques jours du mois saint de ramadan, l’Association  Musulmane pour le développement et la  paix a organisé ce jeudi 18 mai 2017, une conférence de sensibilisation sur des bons comportements qu’un musulman doit adopter avant, pendant et après le ramadan.

Cette rencontre qui a regroupé les religieux au centre islamique de Donka avait pour thèmes : « Femme et développement, femme et Ramadan et les droits de l’enfant ».

A cette occasion, la présidente de ladite association, Hadja Aminata Touré, a déclaré c’est pour la promotion de la paix, l’unité nationale et la concorde entre les fils et filles de Guinée cette rencontré est organisée. « Nous avons mis l’accent sur ces thèmes pour sensibiliser les populations guinéennes surtout les femmes sont majoritaire dans notre pays.

L’un des thèmes qui a retenu l’attention de tous les participants, c’est la « femme et Ramadan ». Selon madame Touré, la femme doit adopter un comportement exemplaire dans la société sur pendant le mois saint de Ramadan. « Pendant le ramadan, le comportement de la femme ne se limite pas seulement à la préparation dans le foyer. Elle doit véhiculer un bon message du point de vue habillement et des actions de bienfaisances.

Par rapport aux comportements des jeunes filles, elle a dit : « Nous constatons que pendant le ramadan les jeunes s’habillent très bien. Mais après le ramadan, elles s’habillent de façon extravagante. Je pense que les mamans doivent jouer leurs rôles dans ce sens. Elles doivent servir de conseillers pour ces enfants. Si la maman prend une décision contre son enfant, elle est tenue d’obéir. Mais si vous l’abandonner à elle-même, elle devient très nuisible pour la société.

Avant de terminer, elle a aussi dit : « Nous avons aussi organisé cette association pour que le président Alpha Condé nous aide. Lors d’une rencontre, il nous a dit de nous unir pour qu’il puisse nous apporter de l’aide. Il ne peut pas aider une seule personne, mais avec une association c’est possible. Nous sollicitons son aide ».

 

Au nom du secrétaire général des affaires religieuses, Elhadj  Mohamed Lamine Cissé, Directeur  National des associations religieuses de Guinée, a apprécié à sa juste valeur cette rencontre. Selon lui, ces genres de rencontre méritent d’être accompagnés par l’Etat et des personnes de bonne volonté. « Qui parle de paix, l’unité nationale mérite une attention particulière et considération. Tout bon Guinéen doit œuvrer dans le même sens que cette association. Ici au secrétariat général des affaires religieuses nous accompagnons des actions allant dans ce sens », avant de promettre de rendre compte à qui de droit.

Il faut noter que durant les débats, les conférenciers ont décortiqué les thèmes de cette rencontre.

Daouda Yansané

664 44 23 43

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*