Décret: un remaniement sur le statut de la sécurité avec le départ de Bangaly Kourouma

By on 17 juin 2017
A CONDE

Bangaly Kourouma, contrôleur général de Police, précédemment Directeur Général de la police nationale, est nommé Conseiller à la présidence de la République de la République avec rang de Ministre.

A propos,il faut dire que le Ministre Abdoul Kabèlè Camara, a fait un travail d’hercule pour la réforme des forces de défense et de sécurité.

Il a obtenu du président Alpha Condé le fait que les postes de directeurs général et de directeur national adjoint de la police soit supprimé au profil des directions nationales.

Désormais, toutes les directions au sein de la police sont appelées directions nationales et centrale. Ces directions nationales ont des démembrements aussi bien à Conakry que dans le pays profond. Selon la nouvelle organisation, ces directions ne seront plus sous la tutelle de la direction générale de la police mais directement rattachée au secrétaire général du Ministère de la Sécurité et de la protection civile.

A titre d’exemple, si autrefois, la direction centrale de la police routière dévient  la direction nationale de la police routière, la direction de la sécurité publique dévient la direction nationale de la sécurité publique, la DPI, autrefois autrefois  la direction centrale de la  police judiciaire est devenue direction   nationale de la police judiciaire. Toutes ces structures comme souligné plus haut sont directement rattachées au secrétaire général du Ministère de la Sécurité.

D’où ce décret du chef de l’Etat pour récompenser Bangaly Kourouma, contrôleur général de Police, précédemment Directeur Général de la police national.

 Ce Monsieur pour rappel soutien mordicus le pouvoir à vie du président Alpha Condé. Son discours  controversé de Nzérékoré passe là.

Mohamed Soumah

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*