Finances: il faut allouer 3% du Budget national au Ministère de la Justice…

By on 17 juin 2017
c

 L’atelier de restitution de l’étude et de réflexion sur la gestion budgétaire du Ministère de la Justice lancé mercredi à Conakry a pris fin vendredi. Les principales recommandations de la rencontre  au nombre de huit s’articulent entre autre sur la clarification des attributions des DAF, directeurs des affaires financières du Ministère de la justice, la promotion de bonnes pratiques dans la passation des marchés publics, la création et l’installation des structures de recettes dans les structures déconcentrées, apporter au moins 3% du budget national au Ministère de la justice, renforcer les capacités opérationnelles des régisseurs, réinitialiser le sceaux de l’Etat à tous les niveaux de l’administration guinéenne, la création d’une division des statistiques. Ce n’est pas tout car désormais, il faudra afficher et communiquer sur les dotations budgétaires, nommer les greffiers en chef en qualité de régisseur pour être responsabilisés dans la manipulation des fonds publics en obtenant aussi les avantages y afférents.

Le renforcement des capacités des juridictions tant humain que matériel, l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan,  la création des régies financières décentralisées. Prévoir des mesures disciplinaires contre les mauvais gestionnaires, centraliser la chaine des dépenses en connexion avec les départements sectoriels que sont les Finances et le Budget, actualiser la nomenclature budgétaire font aussi partie des recommandations, excusez du peu la liste est longue.

Le secrétaire permanent du programme d’appui à la réforme du secteur de la justice  Hassan I Diallo, a, au nom du Ministre Cheick Sakho rassuré que les recommandations issues de la rencontre seront appliquées pour éviter à l’avenir les dysfonctionnements d’ordre budgétaire, matériel et humains au niveau du Ministère de la Justice.

L’objectif de cette étude qui a porté sur la gestion budgétaire du département de la justice est de renforcer les capacités de fonctionnement de la division des affaires financières du ministère en la dotant des outils de travail permettant d’assurer l’efficacité  dans la mise en œuvre des procédures de gestion des moyens financiers et matériels du Ministère de la Justice.

Guineelive

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*