Journée Mondiale de la population : le gouvernement guinéen et l’UNFPA pour une conférence d’information

By on 7 juillet 2017
ag

En prélude à la célébration de la journée mondiale de la population le 11 juillet prochain, le ministère de la coopération internationale et du plan en collaboration l’UNFPA a organisé ce vendredi 07 juillet 2017, une conférence d’information sur cette rencontre.

Selon Keita, Directeur National en population au ministère de la coopération et du plan, cette journée sera célébrée sous le thème : « planification familiale : Autonomisation des peuples, développement des nations ».

Selon lui, la planification familiale est comme un élément central de ce nouveau paradigme. Il introduit des lors l’approche fondée sur les droits des couples et des personnes de décider à librement de la manière responsable si et quand disposer de progénitures. Les individus sont ainsi reconnus comme acteurs et non simple bénéficiaires de leur développement. Par conséquent, dit-il, l’habileté d’une personne à planifier son intervalle génésique et la taille de sa famille en même temps influe sur la réalisation d’autres droits.

D’après lui, la politique nationale de santé de la reproduction consacre une place capitale à la planification familiale dans la lutte contre la mortalité maternelle infantile. Elle garantie le droit à se planifier, en conformité avec politique nationale de population qui prône l’espacement des naissances. « Cependant force, force est de constater que beaucoup d’attention et d’efforts sont à consentir pour améliorer le taux de prévalence contraceptive qui est de 8,7% au niveau national l’un des plus faibles taux de la sous région de l’Afrique de l’Ouest et de seulement 2% dans la région de Kankan. C’est pourquoi, il est indispensable de mener une action forte de plaidoyer et d’assurer un soutien large et constant au droit à la planification familiale »

Au nom du représentant de l’UNFPA en Guinée, N’diouga Diallo, Conseille sécuritaire des produits de santé de reproduction à l’UNFAP n’a pas manqué de revenir sur l’importance de la planification pour les couples et les jeunes filles.

Selon lui, « Investir dans la planification familiale c’est investir dans la santé, les droits des femmes et de couples à travers le monde entier.
Ces investissements donnent également des profits économiques et autres gains qui peuvent propulser le développement vers l’avant et sont donc essentiels à la réussite de l’agenda de 2030 pour le développement durable et son accompagnement dans l’atteinte de ses 17 objectifs. »

Daouda Yansané

664 44 23 43

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*