Mission conjointe du Programme Environnement et Développement Durable et du PNUD s’est poursuivie dans les préfectures de Dalaba, Labé et Koundara

By on 8 juillet 2017
pn

La Mission conjointe du Programme Environnement et Développement Durable et du PNUD s’est poursuivie dans les préfectures de Dalaba, Labé et Koundara.

 Cette Mission qui s’inscrit dans le cadre du suivi évaluation des projets du REMECC, du projet bio gaz avec l’installation des bio digesteurs et du programme micro financement du FEM vise à répondre à un souci fondamental, celui d’améliorer la redevabilité à l’égard du Gouvernement, et de relever les défis liés à la gestion durable de l’environnement et l’adaptation au changement climatique tant au niveau national que local, à travers la formulation, la mise en œuvre et le suivi évaluation de politiques et programmes en prélude à la revue trimestrielle.

 A Dalaba, après les visites de courtoisie au Préfet et au Maire de Commune urbaine, la Mission s’est intéressée aux réalisations du projet d’appui à la restauration du couvert végétal dans le village de Séoudé et l’amont du barrage hydro-agricole de Parawi, Préfecture de Dalaba, Région Administrative de Mamou. Ce projet est mis en œuvre par l’ONG, Solidarité Guinéenne pour le Développement Durable (SGPD) qui bénéficie d’une subvention FEM depuis 2014.

 En plus des activités de sensibilisation, cette ONG a pu réaliser 7 000 mètres linéaires de clôtures grillagées et restaurer 2 ha de têtes de sources dégradées à travers des activités de reboisement avec des plants de pins et de Pinus Grevelia, à la satisfaction des populations.

 Un bio digesteur fonctionnel est aussi installé dans les périphéries de la Commune urbaine en faveur de Mamadou Alpha Dalaba. Ce bio digesteur construit à travers le projet Biogaz, participe à la production d’une énergie propre et renouvelable, à la réduction de l’utilisation du bois de chauffe, la préservation de l’environnement à travers la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la diminution de la corvée des femmes et des enfants qui peuvent désormais se consacrer à leurs études au lieu de la recherche du bois.

 Le Gouverneur de Labé, Sadou Keita qui a reçu la Mission, a salué les impacts positifs des réalisations du Projet REMECC qu’il a eu visiter personnellement avant de remercier le PNUD pour cet appui à sa région qui a le taux de pauvreté le plus élevé de la Guinée et réitérer son appel à la mise en place d’un programme conjoint pour Labé.  Mme Hawa Diallo, Conseillère juridique de Mme la Ministre de l’Environnement, eaux et forêts, Cheffe de mission a remercié le Gouverneur pour son intérêt à la préservation de l’Environnement. La Mission a visité les installations modernes de la station météo de l’aéroport avant faire 300km de route pour arriver à Koundara.

 Cinq parcelles d’exploitation forestières avec 4 femmes bénéficiaires dans les Communes rurales (CR) de Sambaillo (notamment à Sambaldé) et Guingan

(Guingan2, Guingan centre et Thiaguisse) et un bio digesteur à Tabadel centre dans la CR de Kamaby ont été visités par le Mission.

 Le Préfet de Koundara, Hassan Sanoussy a souhaité la Bienvenue à la Mission conjointe qui aura l’occasion de mieux apprécier les effets du changement climatique dans sa préfecture qui, selon lui, enregistre des températures extrêmes jusqu’à 45° pendant les mois de Mars et Avril dû à la déforestation et à la bancarisation des salaires de fonctionnaires notamment les gardes forestiers et des cadres de l’environnement affectés à Koundara et qui ne sont pas présents à leurs postes.

 Aissatou Mané, Diariou Diallo et Talibé Diallo, toutes des femmes bénéficiaires du REMEEC du font de l’agriculture et expérimentent l’élevage de chèvres et de volaille. Par contre Halimatou Néné Boiro, qui exploite difficilement des essences forestières à croissance rapide et arbres fruitiers à cause du manque d’eau. Après deux tentatives de creusage de puits, la nappe phréatique n’a pas été trouvée.  Tandis que El Amadou Oury Diallo, en de la clôture de ces parcelles bénéficie d’un parc pour son bétail avec un suivi alimentaire et sanitaire. Ils ont tous exprimé à la Mission conjointe, toute leur satisfaction à l’endroit du projet REMECC et sollicite plus d’appui pour combattre les termites.

 Fait remarquable, suite aux recommandations issues de la première Mission conjointe du Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts (MEEF) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) organisée du 18 au 26 juin 2016, sur les sites du projet REMECC GKM et après le passage du Directeur Pays Lionel Laurens, pour une visite de terrain des réalisations du REMECC du 24 au 26 Février 2017, la plupart des parcelles clôturées par le projet REMECC à Koundara et Gaoual bénéficient désormais de puits améliorés qui règlent définitivement la problématique du manque d’eau dans cette zone réputée aride à cause de la rareté des pluies. Et l’arrosage des plants par la technique de goutte à goutte pratiquée à Gaoual et recommandée par le Directeur pays, est devenu pratique courante dans les exploitations agricoles de Koundara.

 La Mission conjointe très satisfaite de la visite des différentes réalisations, après avoir recueillis les sentiments, difficultés et sollicitudes des bénéficiaires, réfléchit autour des possibilités d’installation de bio digesteurs du projet Bio gaz dans les exploitations agricoles appuyées par le REMECC pour les bénéficiaires dont la plupart disposent de plusieurs têtes de bétail.

Source: Service Communication PNUD

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*