Partager
Created by fCoder Graphics Processor

Au cours d’un point de presse tenu ce mardi 25 juillet 2017 à la cour d’appel de Conakry, le procureur par intérim près le tribunal de Mafanco, en compagnie de deux de ses substituts s’est exprimé sur certains dossiers pendants au niveau de sa juridiction.

Aly Touré a déclaré que sa juridiction a rendu plus de trente 30 décisions dans les dossiers criminels depuis l’ouverture des audiences criminelles

« A Mafanco ou je suis procureur, nous sommes à une trentaine de décisions parce qu’on avait déjà dix-sept (17) décisions et on a quinze (15) autres qui viennent de tomber. En l’espace de quatre mois on a jugé plus de trente (30) dossiers ce qui est supérieur au rôle d’une session d’assise. Ces dossiers varient des infractions comme le trafic international de drogue, le meurtre, coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de donner, association de malfaiteurs et de vol à main armée ».

Selon le patron du parquet de Mafanco, la nouvelle reforme de la justice guinéenne a donné un impact positif. « J’avoue sincèrement que cette reforme a été vraiment salutaire parce que beaucoup de dossiers qui étaient stocker au niveau des chambres d’acquisitions sont en train de recevoir jugement et les inculpés qui sont en détention depuis près de sept à huit ans sont en train de connaitre leur sort ».

Parlant du trafic d’être humain, il a dit que le tribunal de Mafanco a reçu trois dossiers. « Nous avons reçu trois affaires relatives à la traite des personnes. Nous avons fait jonction de procédure dans les deux premières  affaires et les réquisitions du parquet sont finies le tribunal doit donner sa décision le 27 du mois de juillet 2017. La troisième procédure que nous avons reçu hier a été orienté en flagrant délit et sera programmé dans les prochains jours ».

Concernant l’assassinat d’une employée de la société MTN-Areeba à Coleah en 2010, le procureur a dit : « C’est une affaire qui remonte à 2010. Une jeune dame du nom de mademoiselle Rouguiatou qui a été froidement assassiné à l’Agence de la société MTN Areeba sise Coleah. Depuis 2010 cette procédure court et ce n’est que cette année nous avons commencé le jugement. Nous avons commencé l’affaire au mois de juin dernier et aujourd’hui il ne reste qu’a présenté les réquisitions dans cette affaire. L’affaire suit son court normal à Mafanco et l’inculpé monsieur Amadou Dia est sous mandat dépôt. On devait présenter les réquisition dans cette affaire ce mardi 25 juillet 2017, mais malheureusement son avocat est malade et c’est reporté au mardi prochain ».

Daouda Yansané

664 44 23 43     

Partager