Phase préparatoire du projet de gestion durable des ressources en eau du bassin du Konkouré et Comité de pilotage…

By on 11 août 2017
image047

La phase préparatoire d’élaboration du document de projet Promotion de techniques résilientes  pour une gestion durable des ressources en eau du Bassin du Konkouré a été officiellement lancée ce Jeudi 10 Aout 2017 à l’Hôtel Riviera par Mme la Ministre de l’Environnement, Eaux et Forêts, Mme Assiatou Baldé en présence du Directeur Pays PNUD Guinée, Mr Lionel Laurens, du Directeur National du Programme Environnement et du Chargé de programme Environnement et développement durable du PNUD, Mr Mamadou Ciré Camara. Plus de soixante participants représentant les structures et services centraux et déconcentrés, de la Commission Environnement de l’Assemblée Nationale ainsi que plusieurs experts et cadres des départements ministériels et du PNUD participent à cette rencontre.

L’objectif fondamental de l’atelier de lancement est de permettre une meilleure compréhension des buts et objectifs de la phase de préparation du projet et des résultats attendus dans le but d’ informer de manière large les acteurs aux niveaux central, régional et préfectoral de la mise en route de la phase préparatoire dudit projet, de partager avec toutes les partes prenantes sur les attentes par rapport au projet et d’identifier et analyser avec les acteurs de terrain les sites pressentis pour le projet ;

 Ainsi plusieurs présentations vont marquer la journée parmi celles-ci : la Présentation du Contexte du bassin de Konkouré, Problématiques de la gestion des ressources en eau du bassin ; principaux facteurs de vulnérabilité des populations locales et la Présentation du projet « Promotion de Technique résilientes pour une gestion durable des ressources en eau du bassin de Konkouré » et du FEM

 Le bassin de Konkouré qui fait l’objet de cet atelier dispose d’un potentiel énergétique estimé à plus de 1. 000 mégawatts et près de 200.000 ha de plaine et bas fond. De plus, en termes de biodiversité, il regorge de nombreuses espèces menacées et protégées.

 Dans son intervention, Le Directeur pays PNUD Guinée a lancé un appel sur les mesures d’adaptation à prendre :  je voudrais attirer votre attention sur les mesures d’adaptation qui doivent être prises dès maintenant pour faire face aux enjeux afin de couvrir les besoins en eau des différents utilisateurs actuels et futurs tout en sauvegardant les importants investissements réalisés. Il est donc urgent d’adapter les techniques d’aménagement et d’utilisation des ressources en eau à ces nouvelles réalités.

C’est pourquoi, je fais un appel solennel à tous les partenaires au développement de s’associer à nous pour appuyer le Gouvernement et la population guinéenne à mettre en œuvre tous les efforts pouvant permettre de sauvegarder ce patrimoine naturel.

 Madame la Ministre de l’Environnement en ouvrant les travaux a souligné que : Dans sa Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN), présentée à l’occasion de la COP 21 de Paris en décembre 2015, notre pays s’est engagé à préserver et restaurer les têtes de sources, des berges et le lit des principaux cours d’eau et à mettre en place un système de suivi hydro-écologique des fleuves. Le projet sur le bassin versant du fleuve Konkouré s’inscrit dans ce cadre.

C’est pour moi, l’occasion, au nom de son Excellence Monsieur le Président de la République, le professeur ALPHA CONDE, chef de l’Etat, Président en exercice de l’union Africaine et du premier ministre, Monsieur MAMADY YOULA, Chef du gouvernement, de remercier le FEM et le PNUD pour les appuis de plus en plus importants en faveur du développement socio-économique du pays en général et de la gestion durable de l’environnement en particulier.

  Au même moment, s’est tenue dans Salle de Conférence de la Maison Commune du Système des Nations Unies, la Réunion du Comité de pilotage de Clôture opérationnelle et financière des projets financés par le Multi Partner Trust Fund (MPTF) du PNUD pour soutenir les efforts de réponse à la crise Ebola. Cette réunion qui a enregistré la présence du Directeur Pays/opérations a essentiellement porté sur la présentation des résultats des projets et la validation des rapports finaux des projets et transferts d’équipements faite par Marc Wajnsztok, Responsable du Cluster Croissance et relèvement.

Il a été question d’échanger également sur le niveau de satisfaction des différentes réalisations, d’examiner et d’approuver le rapport de revue final y compris les leçons apprises, faire des recommandations pour le suivi des actions préconisées par les rapports de revue.

Source: Service Communication PNUD

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*