Mamady Youla : « Je continuerai à engager l’ensemble du Gouvernement dans cette voie de réformes pour améliorer substantiellement les conditions de vie de nos concitoyens…

By on 6 septembre 2017

PREMIERE REUNION ANNUELLE DES EPA – LE PREMIER MINISTRE MAMADI YOULA LANCE LES TRAVAUX

La Première réunion annuelle des Etablissements Publics Administratifs de notre pays (EPA) a débuté ses travaux ce lundi à Conakry pour trois jours. Présidée par le Premier Ministre Mamady Youla, accompagné des membres de son Gouvernement, des Représentants des Partenaires Techniques et Financiers, des Hauts cadres de l’administration guinéenne et près d’une centaine de responsables des Etablissements Publics Administratifs (EPA), ont pris part à la cérémonie d’ouverture de la rencontre.

Après la présentation de la synthèse des travaux par le Directeur National du Budget, Dr Mohamed Lamine Doumbouya à l’entame de son allocution a déclaré que la gestion actuelle des EPA de notre pays est loin de correspondre aux normes et standards internationaux en matière de gouvernance des finances publiques. Selon lui, ils contribuent très peu au Budget de l’Etat  et fournissent des services publics dont la qualité et la quantité sont en dessous des attentes de nos populations. 

C’est allant de ce constat que le département du Budget, tutelle financière des Etablissements Publics Administratifs (EPA), a initié la revue annuelle des EPA. Elle s’inscrit dans le cadre du renforcement de la gestion des finances publiques et l’amélioration de la gouvernance économique.

Les objectifs de cette revue, ne sont autres que ceux définis dans le Plan National de Développement Economique et Social 2016-2020 a déclaré le Ministre du Budget. Pour atteindre ces objectifs, les chefs de départements ministériels, les Directeurs des EPA, les Présidents des Conseils d’Administration, les comptables publics doivent jouer pleinement leurs rôles à chaque étape du processus a souligné Dr Mohamed Lamine Doumbouya.

Après avoir exprimé sa reconnaissance à l’endroit du Chef de l’Etat et au Premier Ministre Mamadi Youla, le Ministre du Budget a  remercié l’ensemble des cadres du Ministère du Budget et ceux du Ministère de l’Economie et des Finances pour l’immense travail abattu dans le cadre de la préparation de cette revue. Dr Mohamed Lamine Doumbouya, souhaite que cette première, soit le début du renouveau de la gouvernance des Etablissements Publics Administratifs  en Guinée.

Présent, pour lancer les travaux, le Premier Ministre dira que cet exercice, s’inscrit dans la nouvelle vision du Président de la République, en améliorant la gestion des finances publiques au regard des meilleures pratiques internationales en la matière.

En effet, Mamadi Youla a précisé que les finances publiques mieux gérées favorisent indéniablement l’adhésion des populations à la mise en œuvre des politiques publiques. « Je m’y attellerai personnellement et continuerai à engager l’ensemble du Gouvernement dans cette voie de réformes pour améliorer substantiellement les conditions de vie de nos concitoyens où qu’ils soient » va-t-il déclaré.

Plus loin précise-t-il, comme tout autre organisme public, les Etablissements Publics Administratifs doivent obligatoirement soumettre les projets de budget à l’adoption du conseil d’administration et à l’approbation des tutelles financières et techniques.  Et à ce propos, son Gouvernement est résolument engagé pour permettre aux Départements de tutelle technique et au Ministère du Budget, en tant que tutelle financière, d’affirmer pleinement leurs prérogatives sur l’ensemble des Etablissements Publics Administratifs de l’Etat.

Avant de clore son discours, le Premier Ministre a insisté sur le soutien total de l’ensemble du Gouvernement au Ministère du Budget, en tant qu’autorité de tutelle financière pour ancrer cette nouvelle approche dans la façon de gérer les Etablissements Publics Administratifs avec plus de transparence, de redevabilité et d’efficacité dans l’utilisation des fonds publics.

Pour Mamadi Youla l’adhésion des EPA à cette initiative n’est pas une option mais plutôt une obligation en vue de garantir non seulement la réussite de cette première revue annuelle mais aussi celle de l’ensemble du processus qui suivra, devant conduire à une Assemblée Générale.

Pendant trois (3) jours, le comité mis en place va examiner  la gouvernance de plus d’une centaine d’EPA.  Le cadre institutionnel ainsi que la situation financière seront examinés pour identifier tous les contraintes qui freinent ou empêchent les EPA de remplir efficacement leurs missions de services publics.  Des rapports individuels ainsi qu’un rapport synthétique vont être produits et partagés par la suite en Conseil de Ministres pour des prises de décisions.

 Source: Cellule de Communication du Gouvernement

 

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*