La loi des Finances 2018 au parlement avant le 15 octobre (officiel)

By on 5 octobre 2017

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano a ouvert ce jeudi au palais du peuple, la session budgétaire de l’année 2018. En présence du corps diplomatique, de certains membres du gouvernement, président d’institutions républicaines et partenaires au développement.

A propos, Claude Kory Kondiano ans son allocution a laissé entendre que le contrôle et la surveillance de l’action gouvernementale par les députés relèvent des prérogatives dévolues à l’institution qu’il a la charge de diriger.

Parlant de l’indépendance nationale dont la Guinée a fêté les 59 ans le 2 octobre dernier, le président du parlement a évoqué la nécessité selon lui de déployer tous les efforts pour défendre la liberté économique après celle politique pour assurer au pays un développement harmonieux.

Par ailleurs, l’autre temps fort du discours du président du parlement guinéen est l’aspect politique. Pas de croissance économique sans stabilité politique, a semblé dire Claude Kory Kondiano. C’est pourquoi, il a demandé aux acteurs impliqués dans le processus électoral de tout faire pour tenir la date du 4 février 2018 pour la tenue des élections locales.

Le pays dit-il a besoin de paix et de stabilité.

Le Ministre du Budget Mohamed Lamine Doumbouyah a dit toute  l’importance que le gouvernement accorde à cette loi des finances pour assurer le processus de développement de la Guinée. Il a rassuré que la loi des finances 2018 sera présenté à l’assemblée nationale avant le 15 octobre, conformément au délai constitutionnel.

Une foi la loi des finances soumise aux députés, il y aura des débats, discussions en plénière tout comme dans les commissions avant son adoption.

Almamy Kalla CONTE

664 26 13 70

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*