Mines : Alpha Condé se justifie de la dilapidation !!!

By on 6 octobre 2017

Le Ministre chargé des investissements et du partenariat public-privé, Ibrahima Kassory Fofana et le président Alpha Condé se sont certes beaucoup expliqué, ils se sont justifiés pour convaincre les guinéens du bien fondé de l’exploitation minière en Guinée. Apparemment, ils n’ont pas convaincu grand monde.

L’exploitation du diamant et de l’or principalement dans les préfectures de Dinguiraye, Kouroussa, Kankan, Kérouané, Mandiana et Siguiri et ce que beaucoup de guinéens qualifient de « drame de Boké » avec l’exploitation anarchique et sauvage de la bauxite dans cette préfecture, la signature d’un accord de coopération de 20 milliards, l’implication de son fils Alpha Mohamed Condé et Aboubacar Sampil, un proche parmi les proches dans l’octroi et l’obtention des contrats miniers, excusez du peu la liste est longue ne plaident pas en faveur du président Alpha Condé et pour cause.

L’or et le diamant récoltés en Guinée ne transitent pas par Conakry. Des avions passent par la haute Guinée pour transporter les métaux précieux du pays vers des cieux plus cléments que certains guinéens appellent des « paradis fiscaux ».

Ne parlons même pas de la préfecture de Boké où le chef de l’Etat a vu le jour. Les Chinois pour exploiter la bauxite n’ont pas besoin de train. Des camions sont acheminés en grand nombre pour creuser la bauxite et acheminer directement dans des bateaux au port de Katougma sans aucune autre forme de procès.

Toutefois pour se faire comprendre, Alpha Condé a profité de la commémoration de la 50ème journée mondiale des enseignants le 5 octobre pour se justifier en ce termes : « J’ai déjà expliqué les 20 milliards, je ne vais pas revenir là-dessus. Mais il y a deux choses qui sont fondamentales,  je n’ai jamais accepté de troc : voilà un milliard, donne-moi une mine, voilà deux millions, une mine. Et deuxièmement, je n’ai jamais accepté d’hypothéquer les mines. Les entreprises chinoises qui vont exploiter pour être remboursées, auront les possessions dans les mêmes conditions que les autres. Mais les réserves de Kamsar sont plus importantes que toutes les réserves qu’on va donner aux Chinois. Donc, nous voulons attirer d’autres pays. Qu’on nous dise : vous êtes en train de tout donner aux chinois… »

« Moi, je veux développer les ressources de la Guinée ; quand je suis arrivé, on faisait 13 millions de tonnes de bauxite, alors que nous avons plus de la moitié de la réserve mondiale. A quoi cela sert de dire ‘’scandale géologique’’ si c’est sous terre ? Alors, tous les gens, même s’ils viennent de la planète Mars, qui sont prêts venir exploiter le minerai avec nous, je vais le faire ! Parce que c’est ce qui va nous permettre d’avancer. Ceux qui sont les griots de certaines  sociétés minières n’ont qu’à crier, c’est leur problème. Comme je le dis, les mines, ce n’est pas à la base de notre développement, mais nous  pouvons nous servir pour les infrastructures routières et ferroviaires, pour l’énergie. Mais le développement, c’est l’agro-industrie, les mines n’emploient pas beaucoup d’ouvriers, mais rapportent de l’argent pour faire les infrastructures. Mais transformer l’agriculture, c’est changer la vie au moins de 60% des Guinéens, et permettre aux jeunes de ne plus venir rester chômeurs dans les villes, mais de  rester au village et d’avoir des activités économiques. Maintenant que nous sommes sortis du carcan du problème de PPTE, nous allons mettre en place ce programme. ».

Ah,  l’atteinte de ce fameux PPTE !!!

Il reste maintenant à savoir si le chef de l’Etat a convaincu ses détracteurs qui l’accusent de vendre le pays aux Chinois et autres capitaux étrangers.

Ousmane Cissé

 

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*