Sécurité : 1 milliard 500 millions pour le Ministre ?

By on 26 octobre 2017

Depuis pratiquement deux semaines, le Ministère de la Sécurité a élaboré un plan d’urgence pour dégager les encombrants physiques de la capitale, afin de faciliter la fluidité de la circulation.

Ce plan pour rappel avait été élaboré par le Directeur central de la sécurité routière, Hamidou Babacar Sarr.

Ce plan d’urgence, faut-il le rappeler à soulager des populations dans la circulation routière et apprécier à sa juste titre.

Pour l’exécution de ce programme d’urgence du plan de la sécurité routière, le Ministre Abdoul Kabèlè Camara avait dégagé plus d’un milliard 500 millions GNF pour la Communication.

Le Ministre Me Kabèlè Camara avait même déclaré que dans le grand Budget de cette opération qui est différente du Budget de la Communication, des Sandwich et du jus seront trouvé pour les policiers avec à la clef des primes pour qu’ils soient encouragés afin que les opérations ne soient pas feux de pailles.

Seulement voilà, à ce jour, ni le Commissaire Hamidou Babacar Sarr, ni le chargé de la communication du Ministère de la sécurité, ni le porte-parole du département en charge de la sécurité Boubacar Kassé, ne sont associés dans la gestion de cette manne financière.

Pire, les agents déployés sur le terrain, ne perçoivent ni des sandwiches promis,  ni même de l’eau, encore moins de prime alors qu’ils sont sur pied pratiquement de 5 h du matin à la tombée de la nuit.

D’où cette question qui taraude les esprits : où  est  donc passé réellement ce montant de 1 milliard 500 millions alloués à la Communication ?

En attendant d’avoir la réponse à cette question et de bien d’autres, le Ministre me Abdoul Kabèlè Camara est accusé de rouler dans l’argent avec le chef de cabinet du  département de la sécurité sans associer les autres cadres du département. Ce qui provoque bien évidemment, une atmosphère pas très saine en ces temps qui courent au sein des gabelous.

 

Mohamed Soumah

 

 

About guineelive.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*