Partager

Après la mission de remobilisation et de constatation de l’état de lieux des démembrements de la CENI sur le niveau de préparation des élections communales, la mission de mise à jour de la cartographie des  bureaux de Vote et du lancement des opérations de gestion des candidatures, elle aussi inscrite au chronogramme des Elections Communales 2018, s’annonce comme une opération majeure à mener pour la bonne tenue des prochaines élections.  Aux termes des accords du 12 octobre 2016, les élections communales doivent se tenir sur la base du fichier électoral utilisé lors de l’élection présidentielle de 2015.

L’affichage des listes électorales provisoires et de mise à jour permettra de faciliter l’identification et la relocalisation des électeurs d’une part et d’autre part la stabilité des bureaux de vote dont le nombre dépasse les 600 électeurs et conformément au nouveau code électoral guinéen (article 69).

L’installation des commissions de gestion et de traitement des dossiers de candidatures dans l’ensemble des circonscriptions électorales du pays assure le caractère inclusif et une totale transparence à ces prochaines consultations électorales.   C’est dans ce cadre qu’il faut situer le déploiement des présentes missions dans les 342 Circonscriptions électorales du pays.

Les objectifs assignés à cette mission sont de : mettre à jour la cartographie des Bureaux de Vote et lancer les opérations de gestion des candidatures pour les élections communales de 2018, superviser les opérations d’identification et de relocalisation des électeurs ; s’assurer du déploiement effectif des informaticiens et juristes sur le terrain ; valider avec les responsables locaux, les nouvelles créations des bureaux de vote ; procéder au réajustement des bureaux de vote dont le nombre d’électeurs est supérieur à 600 électeurs ; rapprocher les électeurs de leur bureau de vote conformément à la distance prévue à l’Article 69 du code électoral ; superviser le regroupement et la remontée de toutes les listes de mise à jour certifiées par les démembrements et les autorités administratives locales au département de la Planification et fichier électoral ; superviser la remontée des ordinateurs portables contenant les données, des préfectures vers la CENI ;  superviser la validation du découpage électoral actualisé ; superviser l’évaluation et le recrutement des assistants techniques informaticiens et juristes ; mettre en place les commissions de gestion des dossiers de candidatures ; superviser la formation des membres des commissions de gestion des candidatures.

Cette autre mission durera 20 jours et commencera le 20 novembre prochain.

Aly Badara Condé

664 26 20 20

 

Partager