Police: une promotion porte le nom du général Ibrahima Baldé

Au total, ils sont 357 officiers de police et de la protection civile qui viennent de boucler leur formation professionnelle de huit mois.

Ces agents font partis des 4 mille 15 fonctionnaires recrutés il y a près de quatre ans et mis à la disposition du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile.
Fait rare et qui mérite d’être souligné, c’est que la promotion porte le nom du général de corps d’armée Ibrahima Baldé, haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire.
A propos de ces 4 mille 15 fonctionnaires recrutés il y a près de quatre ans et mis à la disposition du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, il faut dire que des problèmes ne manquent pas. depuis leur recrutement en 2014, des problèmes ne manquent pas. Les 4 mille 15 fonctionnaires recrutés ont été engagé à la fonction publique le 26 février 2014 et prenaient leur salaire au Ministère de la Sécurité et de la Protection civile sans être opérationnels.
A ce jour, moins de mille agents  sur les 4 mille 15 ont suivi leur formation commune de base.
Une première promotion des agents au nombre de 305 avaient suivie la formation au centre de formation de Kafiliyah dans la commune urbaine du 29 septembre 2016 au mois de mars 2017. A ceux-là, s’ajoutent les officiers de police judiciaires.
Pour le reste, ils ont été déployés dans les commissariats de la capitale sans aucune formation de base.
La question qui taraude les esprits de ces nouveaux recrus est de savoir comment intervenir sur le terrain alors qu’ils n’ont pas suivis de formation pour les besoins de la cause.
Mohamed Soumah

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*