Partager
?????????????????????????????????????????????????????????
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les ménaces du chef de l’Etat ont commencé à prendre forme au niveau des autorités administratives. La Radio privée « BTA FM » a, appris à ses dépends. Pour avoir rédiffusé les propos du syndicaliste Aboubacar Soumah, une radio a été fermée.
Dans  son  émission ‘’coup  de  gueule’’,  la  radio  BTA avait donné la parole à Aboubacar Soumah.  Ces émissions a été rediffusé ce lundi matin. Il n’en fallai pas plus pour que le gouverneur de Labé, Sadou Kéita, natif de Mamou donne des instructions fermes pour que les émissions de la radio soient suependues, sans aucune autre forme de procès: le président Alpha Condé a dit, je le fais.
Par ailleurs, le directeur de la radio qui a été soumis à un interrogatoire musclé à la sureté urbaine de Labé a été libéré à la demande du gouverneur Sadou Kéita.
Aux dernières nouvelles, le Groupe Gangan, radio et télé n’est pas au bout de ses  ennuis. Ces signaux bloqués n’émettent pas ce soir
 
 
Naby Camara
Partager