Accueil Actualité Culture Conakry au cœur du Festival National des Arts et de la...

Conakry au cœur du Festival National des Arts et de la Culture…

15
Partager

Le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique organise depuis le 27 novembre à Conakry, la 16è édition du Festival  National des Arts et de la Culture sur le thème de la « consolidation de la paix ».

A  travers la capitale Conakry, plusieurs activités culturelles se déroulent  en ce moment, notamment au palais du peuple, temple des grands événements au pays, au centre culturel Franco-guinéen, à la paillotte, à la Bluezone de Kaloum.

Au menu pour les populations de Conakry, les troupes mythiques comme le  Bembeya Jaz National, le Ballet national  Djoliba,  les ensembles instrumentaux de Kankan,  Conakry et Matam, les amazones de Guinée,  le Super Boiro Band, le tout avec le retour des troupes régionales.

Des compétitions sont organisées à l’intention des troupes artistiques venues des 8 régions administratives du pays afin de conférer à l’événement un cachet particulier pour la promotion des valeurs culturelles.

Il y a entre autre  en ensemble instrumental, entre Kankan, la commune de Matam et Kindia.

Le Ballet met en compétition les villes de Kankan, Kaloum, Kissidougou

En percussion, la compétition met aux prises les préfectures de Lola, Tougué, Boké, Faranah.

En  musique urbaine,  les villes de Fria, Pita et Labé, Kindia, Macenta et Nzérékoré, sont en compétition.

En orchestre moderne,  les villes de Boké, Faranah et Mamou se rivalisent.

Ce n’est pas tout car les villes rivalisent également  dans des compétitions  en chœur,  en slam ou encore humour, le théâtre,  en art du récit, excusez du peu la liste est longue.

A propos de cette fête culturelle qui fait du bien au patrimoine culturel guinéen en disparition, la journée du mardi a connue la présence de plusieurs Ministres de la République, des diplomates dont celui de Cuba en Guinée ainsi que de plusieurs personnalités du pays au palais du peuple. Les prestations artistiques étaient riches en couleurs, démontrant ainsi  toute l’étendue de la culture guinéenne.

Le  public  qui a effectué un grand  déplacement au palais du peuple a eu droit à une prestation  artistique des ensembles instrumentaux de qualité, selon des spécialistes. C’est le cas  également à la paillotte sous la présidence d’honneur du Premier Ministre, Mamady Youla. Avec une animation assurée par les ensembles instrumentaux, le  Ballet National Djoliba, le Groupe Standard, les Amazones de Guinée, le Super Boiro Band, entre autre.

Pour lier l’utile à l’agréable, la délibération des membres du jury interviendra  demain jeudi dans la soirée au Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine  avec la proclamation des résultats et la remise des prix aux lauréats.

Selon les organisateurs, le lauréat de cette 16è édition du Festival  National des Arts et de la Culture sur le thème de la « consolidation de la paix » sera récompensé par une enveloppe financière de 200 millions GNF.

Le deuxième au classement aura 100 millions GNF et le troisième empochera une enveloppe de 50 millions GNF.

Le Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique ne s’arrêtera pas en si bon chemin.  Sanoussi  Bantama Sow promet aussi de récompenser les autres troupes artistiques venues des quatre coins du pays, notamment  les 8 régions administratives que compte le pays. Ces troupes auront aussi droit à des enveloppes symboliques. Une façon d’encourager la promotion de la culture guinéenne qui a fait ses preuves dans le passé. Ce, aussi bien en Afrique que dans le monde, notamment au Palais de verre de Manhattan au siège des Nations-Unies  aux Etats-Unis,  rappel fièrement le Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussi  Bantama Sow.

Almamy Kalla CONTE

664 26 13 70

 

Partager