Partager
Le 21 décembre courant, le président Alpha Condé va souffler sur ses 7 bougies à la tête de la République de Guinée. Depuis sept ans donc, l’opposant historique préside aux destinés du pays.  Des promesses du chef de l’Etat, il y en a eu à la pelles.  Mais interrogeons-nous sur les promesses faites aux communautés à la base qui ne savent plus à quelle promesses se vouer.
En cette période de pré-campagne en prélude aux élections locales, il faut dire que les communautés à la base semble être oubliées par le président Alpha Condé depuis la présidentielle de 2015. Les voyages du chef de l’Etat à l’intérieur du pays s’amenuisent comme du beurre au soleil. La mode est plutôt des voyages à l’étranger, presque chaque semaine.
Pendant ce temps, les populations à la base réclament  à corps et à cri des services sociaux de base que sont l’eau et l’électricité, des routes, ponts ou encore de l’emploi. Que dira encore le président Alpha Condé aux communautés à la base  lors de la campagne électorale pour les élections locales, alors que les promesses antérieures n’ont pas été tenues?.
A moins de deux mois des échéances électorales, ils sont nombreux ceux qui se demandent comment le président Alpha Condé compte se tenir face aux communautés à la base. Pour battre campagne et montrer à ses adversaires politiques que son parti, le RPG,  est une formation politique qui compte en terme de développement, de création d’emploi ou encore de lutte contre la corruption qui gangrène son administration.
A propos, il faut dire que le président Alpha Condé balaie d’un revers de main, les critiques à l’encontre de sa gouvernance et de ses nombreux voyages à travers le monde.
En attendant,  donnons raison au chef de l’Etat comme le disait Albert Einstein : « Que chacun raisonne en son âme et conscience, qu’il se fasse une idée fondée sur ses propres lectures et non d’après les racontars des autres’ ».
Almamy Kalla CONTE
664 26 13 70
Partager