Partager

Le 27 décembre 2017, la justice guinéenne a aquité le général Mathurin Bangoura, actuel gouverneur de la ville de Conakry et Bienvenue Lamah, un proche du capitaine Moussa Dadis Camara. Pour la justice guinéenne, il n’existe pas suffisamment de preuve contre les deux.
Pour les victimes et défenseurs des droits de l’ homme, cette justice ne passe pas et pour cause. Général Mathurin Bangoura et Lamah étaient des élements clés de la junte militaire en Guinée au moment des faits. Le non-lieu prononcé par le pool des juges d’instruction en faveur du général Mathurin Bangoura et de Bienvenue Lamah, des hauts gradés de l’armée serait politique. Soit.

Aux dernières nouvelles, l’ordonnance N.007/17 en date du 29 décembre 2017, rendue par le pool des juges d’instruction a été attaquée par les avocats des victimes et parents de victimes.

Comme pour dire que le Général Mathurin Bangoura est toujours dans l’oeil du cyclone.

Mohamed Soumah

Partager