Partager

C’est avec un grand plaisir et une réelle satisfaction que je préside la cérémonie d’ouverture des travaux de la réunion annuelle des douanes 2018, dont les missions fiscale, économique, environnementale et de protection du territoire ne sont plus à démontrer.

Je voudrais, à la suite de Monsieur le Directeur Général des Douanes, vous remercier également pour votre présence à cette cérémonie. Une présence témoigne de l’intérêt que vous accordez à la bonne marche de l’administration douanière.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi, avant d’aller plus loin dans mon propos, au nom de S. E. Monsieur le Président de la République et au nom de Monsieur le Premier Ministre, de vous souhaiter à tous, ainsi qu’à vos familles respectives, les vœux les meilleurs pour l’année 2018.

Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez, c’est au cours de cette rencontre annuelle qu’il est donné l’occasion aux douaniers de procéder à l’analyse critique de la vie du service sur la période écoulée et d’élaborer de nouvelles stratégies pour la réalisation des objectifs de l’année en cours.

Dans le cadre de la réforme et de la modernisation de la Douane, des difficultés ont entravé la réalisation de certaines actions de votre plan 2017. Toutefois, d’importants résultats ont été obtenus au nombre desquels on peut citer :

–         La poursuite des travaux de migration de Sydonia ++ vers Sydonia World, qui est entré en application dans les bureaux de Conakry ;

–         L’entrée en vigueur du Tarif Extérieur Commun (TEC) de la CEDEAO avec la Version 2017 du Système Harmonisé (SH) de désignation et de codification des marchandises de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) ;

–         La poursuite du programme d’appui à la Reforme des Finances Publiques (PARFIP) contenu Douanes, notamment par la dotation de la Douane en moyens matériels et équipements ;

–         L’impression du code des douanes en livret ;

–         Le renouvellement du personnel de la brigade des douanes de l’aéroport de Conakry ;

–         La mise en œuvre du projet MADAO avec l’appui de l’OMD.

–         La formation professionnelle continue à Conakry et à l’intérieur du pays ;

–         La formation de sept (7) élèves inspecteurs dans les écoles financières en France et au Maroc.

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

En plus des autres objectifs, il avait été assigné à la Direction Générale des Douanes pour l’exercice 2017, une prévision de recettes qui s’élevait à 5 834,92 milliards GNF (LFI). Elle en a recouvré 6 239,58 milliards de GNF, soit un dépassement de 404,66 milliards GNF (e.i. 106%).

Ce dépassement des prévisions budgétaires révèle les nombreux efforts déployés par l’administration des douanes dans l’accomplissement de ses missions. Il reste aussi le fruit des divers concours et de fructueuses collaborations avec le secteur privé domestique et les partenaires économiques et financiers. Je m’empresse pour les en remercier et leur renouveler notre disponibilité à poursuivre le travail.

À ce propos, permettez-moi de signaler, avec satisfaction, la qualité des relations de partenariat Douane – Secteur privé, que je vous invite à consolider constamment pour améliorer la qualité de vos prestations en vue de mieux répondre aux attentes des usagers.

Certes, ces résultats sont l’expression de vos efforts conjugués. C’est pourquoi, je me dois de vous féliciter tous, administration des douanes et partenaires, pour ces résultats oh ! combien importants ; qui ont sans doute concouru aux performances économiques réalisées par notre pays au cours de l’année 2017.

Mesdames et Messieurs,

Pour 2018, il est assigné à la douane, en plus des autres objectifs, une prévision de recettes de 6 178 milliards GNF.

Pour ce qui est de ces objectifs, je n’ai aucun doute que vous serez à la hauteur des attentes du gouvernement et du peuple de Guinée. Je le dis parce que le processus de pilotage par objectifs auquel vous adhérez désormais, tout en révélant votre engagement pour les réformes, me laisse persuader que vous en êtes capables.

Par conséquent, je vous invite, en plus des autres travaux que vous allez effectuer durant ces trois jours, à examiner et adopter le plan d’action 2018 qui vous permettra d’atteindre, voire dépasser les objectifs fixés.

Je vous exhorte à élargir ces journées annuelles au secteur privé, c’est-à-dire en organisant un jour avant les journées effectives des douanes une rencontre avec le secteur privé (un déjeuner par exemple) pour échanger sur la façon la plus optimale d’interagir avec elle. De cette façon, nous pourrions être sûr que ces journées prendront en compte ses aspirations, dans l’intérêt commun. Faut-il rappeler que le Chef de l’État tient à cette approche concertée dans la conduite des politiques publiques ?

Je vous exhorte également à promouvoir la mobilité des agents dans les postes afin de garantir l’efficacité de nos services et promouvoir l’innovation en son sein. En tout état de cause, je vous réitère l’appui de mon cabinet pour l’amélioration de la productivité de services de douanes.

Par ailleurs, au moment où vous vous préparez à organiser la 23ème Conférence des Directeurs Généraux des Douanes de la région de l’OMD, de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC/OMD) prévue à Conakry au mois d’avril 2018, je vous rassure de tout mon soutien pour la réussite de cet événement.

Je ne ménagerai aucun effort pour vous accompagner et vous aider à mettre en œuvre les recommandations pertinentes qui sortiront de vos travaux.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais profiter de cette occasion pour renouveler ma reconnaissance et adresser mes remerciements au Président de la République, son Excellence, Pr. Alpha CONDE pour son soutien constamment renouvelé au Ministère du Budget et particulièrement à la Direction Générale des Douanes.

J’adresse également mes sincères remerciements au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, M. Mamadi YOULA, pour son appui sans réserve à mon département.

Je tiens à remercier aussi nos partenaires Techniques et Financiers pour leur soutien au programme de modernisation de l’Administration des Douanes guinéennes, notamment l’U.E, la BAD, l’Ambassade de France, le Royaume du Moroc, l’OMD, le Japon et la Chine.

Je remercie enfin les opérateurs économiques pour le rôle qu’ils jouent dans la vie économique de notre nation et pour leur bonne coopération avec le service des Douanes.

En souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare ouverte la réunion annuelle de la Douane pour l’année 2018.

Que DIEU bénisse la Guinée et les Guinéens !

Je vous remercie

Mohamed Lamine Doumbouya

Ministre du Budget

Partager