Partager

Il est vrai que des gaz lacrymogènes se sont abattus sur la grande mosquée Fayçal de Conakry ce matin. Les membres du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée qui devaient y tenir leur congrès ont été dispersé. Finalement, C’est  dans une salle de conférence de la mairie de Dixinn  que le congrès s’est tenu. C’est sans surprise donc que le meneur de la grève qui bénéficie de la confiance des enseignants à la base a été élu par les congrésistes comme le nouveau secrétaire général du syndicat des  enseignants en présence des fédérations syndicales venues du pays profond.

Un fait notable, c’est que le Secrétaire général sortant, Dr Sy Savané  et son groupe dans le collimateur des enseignants étaient absents lors du congrès.

Aux dernières nouvelles, selon le chargé de la cellule de communication du SLECG, Sâa Léno, une dizaine de congrésistes sont arrêtées.

La grande inconnue est de savoir  ce que le nouveau Secrétaire général, fraichement élu va donner comme consigne par rapport à la prochaine grève, annoncée pour ce mois de février dans le secteur de l’éducation.

Kabinet Kaba

622 95 31 63

Partager