Partager

Le siège du comité national olympique et sportif guinéen, a servi de cadre à la conférence de presse de la fédération guinéenne de cyclisme ce vendredi . Objectif de la rencontre, faire le point des préparatifs de la 8è édition du Tour cycliste international de Guinée. Ce tournoi doté du trophée de la paix, va regroupé du 01 au 5 mai à Conakry et dans le pays profond, 10 pays africains plus les trois équipes du pays organisateur, la Guinée prendront part à la compétition.
Pour entamer la conférence de presse, la présidente de la fédération guinéenne de cyclisme a fait le bilan des 14 mois que son bureau a passé à la tête de cette discipline sportive. Entre autres acquis à mettre à l’actif de l’équipe de Hadja Aminata Mara, l’organisation du 7è tour cycliste de Guinée en 2017 à Fria, le tour cycliste de la Haute Guinée, les jeux de la francophonie, le tour cycliste du Mali, des partenariats signés avec d’autres fédérations aussi bien en Afrique que dans le monde.
Parlant des préparatifs de ce 8è Tour cycliste international de Guinée qui se déroulera du 1er au 5 mai 2018 à Conakry, Hadja Aminata Mara a déclaré que 10 pays africains ont donné leur accord pour honorer de leur présence au rendez-vous de Conakry: Burkina Faso, Benin, Mali, Togo, Sénégal, Cote d’Ivoire, Sierra Léone, Niger,Gambie, la République Démocratique du Congo et les trois équipes guinéennes qui prendront part à la rencontre.
Déjà, l’itinéraire a été identité. La course partira de la préfecture de Kissidougou pour suivre l’itinéraire suivant: Kissidougou- Faranah, Mamou, Pita, Kindia puis Conakry.
Le Ministère guinéen des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a donné son accord pour accompagner ce Tour cycliste international de Guinée. Il y a également la confédération africaine de cyclisme et l’union cycliste internationale, qui soutiennent la rencontre de Conakry.
Justement en parlant de l’union cycliste internationale, l’instance mondiale du cyclisme a inscrit le Tour cycliste international de Guinée dans le calendrier des tours cyclistes au niveau mondial.
A la question de savoir ce que la tenue de ce 8è Tour cycliste international de Guinée, représente pour le pays, les conférenciers estiment que le cyclisme est un sport ROI. Beaucoup de personne s’intéresse au tour. Ce tour permettra de vendre les produits guinéens et l’image de la Guinée à l’étranger. Ce n’est pas tout, avec les sociétés et entreprises qui s’associent à l’événement, le pays va se vendre mieux, la beauté du paysage guinéen sera mise en valeur. Ce qui fera un plus pour l’économie nationale.
Par ailleurs, la présidente de la fédération guinéenne de cyclisme, Hadja Aminata Mara a soutenu que le potentiel existe en Guinée en la matière. La fédération compte donc aller jusqu’au bout pour que le cyclisme guinéen renait de ces cendres.
Pour terminer, la présidente de la fédération guinéenne de cyclisme, Hadja Aminata Mara rassure des dispositions prises pour sécuriser la compétition.

Almamy Kalla CONTE

664 26 13 70

Partager