Partager

Comme d’autres structures, l’association ‘’ Union  des Associations Ahlou Sounah Waldjamaa de Guinée condamne avec la dernière énergie l’assassinat du prédicateur  Saoudien, ;; le 16 janvier dernier à Kantébalandougou, une localité de Mandiana en haute Guinée. C’est au cours d’une conférence de presse tenue ce samedi 27 janvier 2018, à la maison des journalistes que cette association a manifesté son indignation.

Dans une déclaration lue par l’Imam Mamadou Ramadan BAH, président  de ladite association, « les Guinéens et Guinéennes ont appris avec indignation, stupéfaction et une profonde consternation l’assassinat du saoudien Abdoul Aziz Touwedjiry, prédicateur de nationalité saoudienne, atteint par des balles dont l’une mortelle à la nuque le 16 janvier 2018 à Kantébalandougou, après une conférence qu’il a animé dans une des  mosquées de la ville sur le thème : « l’épanouissement de l’islam et la fraternité islamique ».

De poursuivre:«l’union  des Associations Ahlou Sounah Waldjamaa de Guinée adresse ses sincères condoléances à sa majesté le  Roi Salam Ben Abdoul Aziz d’Arabie Saoudite ainsi que qu’a tout le peuple  saoudien et en particulier  la famille du défunt et souhaite un prompt rétablissement à Flani Mory Kanté qui a été grièvement blessé lors de l’assaut et qui se trouve actuellement sous soin dans un établissement sanitaire de la place et pris en charge par le chef de l’Etat ».

Par ailleurs, l’association a exprimé son inquiétude face à l’usage des armes à feu par des civils sur des personnes non armées et pacifiques. « Nous saisissons la même occasion pour condamner le meurtre du chef des Donzo et nous restons convaincu aucun cas la violence ne doit être répondu par la violence »

Pour conclure, il a sollicité juste dans cette affaire. « L’union  des Associations Ahlou Sounah Waldjamaa de Guinée interpelle, en ces moments particulièrement éprouvants, les autorités publiques à mettre tout en œuvre pour que la lumière soit faite sur ce drame afin que les responsabilités soient situées et que ces criminels ainsi que leurs éventuels complices et commanditaires soient interpelés et traduits en justice conformément aux lois en vigueur ».

Daouda Yansané

664 44 23 43

Partager