Partager

En campagne au compte des élections locales, le mercredi 31 janvier 2018 à Boké, le président de l’Union des Forces Républicaines, Sidya Touré n’a pas mâché ses mots pour dénoncer la mauvaise gestion des mines de cette localité par le président Alpha Condé.

Selon l’ex premier ministre du Général Lansana Conté, la bauxite a rapporté à la Compagnie des Bauxite de Guinée (CBG) plus d’un milliard 500 millions de dollars en 2017. Presqu’au même titre que le Budget de l’Etat.

Mais malgré tout, regrette Sidya Touté, la ville de Boké est plongée dans un chômage chronique, pas d’électricité, pas d’eau et la destruction de la ville par l’effet de l’exploitation des mines est inquiète à plus d’un titre les fils de la localité.

Il a appelé à voter pour la liste UFR de Boké afin de transformer la préfecture par le biais de ses ressources minières.

Au regard des différentes dénonciations faites par le haut représentant du chef de l’Etat, beaucoup d’observateurs  demandent si le divorce est consommé entre Sidya Touré et son mandataire.

L’avenir nous édifiera

Ibrahima Sory Soumah

 

 

Partager