Partager

Dans un communiqué lu à la télévision nationale, le  Bureau de presse de la Présidence de la République porte à la connaissance de la population que les présidents Faure Essozimna Gnassingbé Eyadéma, Président en exercice de la CEDEAO et José Mario Vaz, Président de la Guinée-Bissau, effectueront à compter du vendredi 2 février 2018, une visite de travail et d’amitié à Conakry. Objectif : renforcer les liens d’amitié et de fraternité existants entre les pays de la sous-région. Le cérémonial d’accueil est prévu à 10h à l’Aéroport International de Conakry-Gbessia.

Secret de polichinelle, au Togo tout comme en Guinée Bissau, la  crise politoco-institutionnelle est toujours dactualité.

Si auTogo, Faure est sommé par lopposition de quitter le pouvoir avec ce argument de taille : plus de cinquante ans au pouvoir entre père et fils, à Bissao, cest une crise institutionnelle liée à un ultimatum de la Cedeao qui donnait jusqu’à mercredi dernier au président José de nommer un nouveau Premier ministre et un nouveau gouvernement.

A ce jour, il est vrai que le président José Mario Vaz a nommé un Premier Ministre de consensus conformément aux accords de Conakry en la personne de Artur Da Silva après la démission de Umaro Embalo Cissoko. Toutefois, la formation dun nouveau gouvernement pose problème.

A propos, lancien Président en excercice de la CEDEAO, le président Alpha Condé aura « fort » à faire avec le président « Faure » pour lui conviancre de quitter le pouvoir. Ce, après plus de cinquante ans de règne sans partage de sa famille.

A Bissao, Alpha Condé doit montrer létendue de son talent de diplomate chévronné pour amener le président José à travailler avec « ses ennemis ».

Tout un challenge.

Almamy Kalla CONTE

664 26 13 70

Partager