Partager

Selon les statistiques fournies par la direction nationale de la protection de l’enfance et du genre, 238 cas de viol dont 161 filles de moins de 18 ans et 77 femmes de plus de 18 ans ont été enregistré en 2017 à Conakry et à l’intérieur du pays. La nouvelle a été rapportée par la Radio Nationale.
Selon toujours la meme source, dans 94% des situations, c’est un parent proche qui commet l’agression.
Le viol est devenu un véritable problème de société. Ce, aussi bien en Guinée, en Afrique que dans le monde.A propos, meme si des voies s’élèvent pour dénoncer le phénomène, il faut dire que la réaction des autorités reste timide face à la problématique.
Dans le pays, le sujet reste tabou. Dans un pays pudique, il ne sera pas exagérer de dire que 80% des cas se négocie en famille et ne sont jamais mis sur la place publique pour figurer dans les statistiques.
Pourtant, les femmes continuent de souffrir dans leur chair, meurtries et parfois traînées dans la boue.

Mohamed Soumah

Partager