Partager

Le parlement des enfants de Guinée soucieux de la protection des droits des enfants en Guinée, préoccupé par la situation actuelle dans le secteur de l’éducations et dans le cadre politique, regrette la restriction du  droit des enfants d’aller à l’école.

Rappel que le droit des enfants d’aller à l’école est un droit sacré, consacré par la constitution et la convention relative aux droits des enfants. Condamne la perte en vie humaine des enfants lors des événements de Kalinko, mais aussi des précédents  viols et abus à l’égard des enfants.

Au regard de cette situation, nous enfants de Guinée par ma voix recommande :

Au gouvernement : De faire la lumière sur le décès des enfants innocents ainsi que sur les cas de  viols et d’abus.

De garantir la paix en favorisant le dialogue, car nous voyons  notre avenir menacé.

Monsieur le président de la République, chef de l’Etat, père de la Nation, garant de la consolidation de la paix et de la cohésion sociale, nous enfant de Guinée vous demande de ramener à la raison tous les Guinéens sans exception pour une Guinée unie et prospère.

Aux Enseignants : de privilégier l’avenir des enfants de Guinée et du pays tout entier en acceptant  une entente  collective entre toutes les entités syndicales, car une division interne risque de mettre en péril notre avenir.

Daouda Yansané

664 44 23 43

 

Partager