Partager

La publication des résultats partiels des communes de la capitale pose toujours problème. Excepter la commune de Kaloum qui a vu Aminata Touré, la fille du père de l’indépendance nationale qui se place en tête avec 11 conseillers, suivi du RPG avec 7 conseillers, UFR 5 conseillers et l’UFDG 4 conseillers, pour ne citer que ces partis politiques leaders, les autres communes se font toujours attendre, même si ces résultats ne sont plus un secret de polichinelle.

  Mais selon nos source, , les données communiquées par la Commission Administrative de centralisation des votes donnent les résultats suivants: sur les 483 856 électeurs inscrits, 182 041 ont voté. On note plus de  13 mille  bulletins nuls.
Le suffrage valablement exprimé est de 168 791 votants.

Selon les décomptes  de la Commission Administrative de centralisation des vote, l’UFDG du chef de file de l’opposition a récolté 107 997 voix pour 28 sièges et  obtient une voix au plus fort reste. Ce qui lui donne 29 sièges au principal parti d’opposition au régime Alpha Condé.

Le parti au pouvoir, le RPG, a obtenu 28 169 voix, soit 7 sièges et 1 au plus fort reste. Ce qui  fait un total de 8 sièges.

L’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré arrive loi derrière l’UFDG avec 8 578 voix, soit  2 sièges.

Pour le reste, les Nouvelles Forces Démocratiques de Mouctar Diallo obtiennent 1 siège, l’UFC 1 siège, l’UPR 1 siège, le PRR 1 siège, le PPD 1 siège et le PEDN  de l’ancien Premier Ministre, Lansana Kouyaté obtient 1 siège également.
Par ailleurs, il faut noter que  c’est la commission nationale électorale indépendante qui doit confirmer ces résultats fournis par la Commission Administrative de centralisation des votes.
Guineelive suit pour vous
Mohamed Soumah

Partager